86% passeraient en réparation avant la livraison !

Elon Musk était ravi d'avoir annoncé que Tesla était enfin dans un bon rythme dans la production de la Model 3, longtemps à l'arrêt. La marque avait pris la décision de monter une énorme tente à l'extérieur de l'usine de Palo Alto pour y installer une chaîne de production à part entière et accélérer le rythme, mais il se pourrait que cela se soit fait au détriment de la qualité, si l'on en croit notamment les divers témoignages de clients de la marque américaine, mais aussi The Harbour Report, un guide sur la manufacture automobile.

Lire aussi:

En effet, ce rapport indique que sur les 5000 Tesla Model 3 fabriquées sur la dernière semaine de juin, 4300 auraient eu besoin d'être retouchées et retravaillées avant de quitter définitivement l'usine. Cela signifierait que seulement 14% des Model 3 sorties des chaînes de production étaient immédiatement brevetées, et le reste des voitures aurait eu besoin en moyenne de 37 minutes de travail supplémentaire, soit plus de 2650 heures de travail, ce qui fait aussi 110 jours.

"Une usine compétitive sortira plus de 80% de véhicules ne nécessitant pas de réparations", explique Ron Harbour, auteur du rapport, qui explique que ces réparations ont été contreproductives pour la suite de la fabrication. "Je dirais que l'usine moyenne se situe dans un ratio de 65 à 80%. Cela aura eu une conséquence directe sur leur productivité, s'ils ont dû ajouter des heures de travail supplémentaires pour la réparation des véhicules."

De gros défauts de carrosserie

 

Tesla a expliqué que le processus de contrôle qualité était particulièrement renforcé, et que ces réparations arrivaient avant la livraison aux clients, mais certains d'entre eux se sont pourtant plaints de problèmes particulièrement surprenants. Plusieurs ont notamment vu le pare-chocs arrière de leur Model 3 se détacher subitement, notamment un client qui a subi ce problème sur le retour chez lui, une demi-heure après la livraison. Aucun défaut d'assemblage ne serait mis en cause dans ce problème mais ce serait la forme de la carrosserie qui provoquerait une évacuation de l'eau vers l'intérieur du pare-chocs lors de fortes pluies, causant un effet parachute qui finirait par l'arracher.

"Notre objectif est de produire la voiture parfaite pour chaque client", explique un porte-parole de Tesla, qui rappelle la haute satisfaction des clients. "De manière à assurer la meilleure qualité, nous vérifions chaque véhicule dans les moindres détails avant qu'il ne quitte l'usine. Tesla a la plus haute satisfaction client dans l'industrie automobile globale et par rapport aux autres constructeurs, Tesla a le plus grand nombre de clients qui expliquent que leur prochaine voiture sera une Tesla. C'est le véritable test de satisfaction client. Nous voyons déjà de gros progrès sur la qualité de la Model 3. Le taux de satisfaction est en moyenne de 90% depuis janvier et a progressé tout au long de l'année, bien que le nombre de voitures livrées se soit rapidement multiplié. Notre efficacité à l'usine a également augmenté puisque le nombre d'heures de travail par Model 3 a baissé de 30%. Enfin, un client n'aura jamais à s'inquiéter car s'il n'est pas satisfait de sa voiture lorsqu'il la reçoit, il peut soit la rendre et être remboursé, nous permettant de régler les problèmes, soit demander une voiture entièrement neuve." 

Mais d'autres clients ont également signalé à Tesla un gros souci de détérioration du plancher sous la voiture, laissant apparaître à nu le système électrique de la voiture. Malheureusement pour Tesla, ce n'est pas la première fois qu'apparaissent des critiques quant à la qualité de fabrication de la Model 3 puisque des défauts ont été relevés sur l'alignement grossier des panneaux de carrosserie, mais aussi des phares non étanches ou sujets à la buée, ou encore des problèmes de garniture de portières qui n'étaient pas de la même couleur... un problème qui semble pourtant facile à repérer lors des contrôles qualité. Tesla assure enfin que ceux-ci sont de plus en plus stricts et contrairement à d'autres marques, sont faits directement à l'usine, puisqu'elle ne suit pas le modèle de concessionnaires qui sont normalement en charge des contrôles pour la satisfaction des clients à la livraison.  

 
 
 

Retrouvez notre essai de la Mercedes-AM C43 Coupé