Cette berline sera proposée avec une motorisation hybride d'environ 220 ch.

Pour Toyota, le Mondial de l'Auto 2018 marque le retour de la Camry en Europe de l'ouest, après une absence longue de quatorze ans. Ce modèle bien implanté aux États-Unis remplacera chez nous l'Avensis, qui souffrait d'un déficit d'image.

Depuis son lancement initial en 1982, la Camry a séduit quelque 19 millions de personnes dans le monde. Aujourd'hui encore, elle se vend à environ 700'000 exemplaires par an, ce qui fait d'elle, d'après Toyota, la berline tricorps la plus vendue au monde.

Longue de 4,89 mètres, cette douzième génération se démarque par sa proue aussi originale qu'agressive. Le profil et la partie arrière de facture plus classique rappellent bien les origines exotiques de cette voiture. L'absence de hayon aussi. La planche de bord joliment dessinée accueille un écran tactile central 8" fonctionnant avec la dernière version du système multimédia Toyota Touch 2.

Toyota Camry
Toyota Camry

À l'arrière, deux configurations sont proposées selon le niveau de finition : une classique banquette 60/40 ou des "sièges grand confort" (dixit Toyota) 40/20/40, inclinables électriquement et pourvus de larges appuie-têtes. Dans le deuxième cas, l'accoudoir central est doté d'un pupitre tactile permettant de régler la climatisation, le système audio et l’inclinaison des sièges. C'est vraiment l'Amérique !

Chez nous, la Camry ne peut compter que sur un moteur, un hybride essence délivrant un total de 218 ch. Une puissance confortable donc, qui permet d'accomplir le 0 à 100 km/h en 8,3 secondes. La vitesse maximale est limitée à 180 km/h.

Il reste une inconnue à ce stade : les tarifs. Nous devrions toutefois les découvrir sans tarder.

Vous aimerez aussi

 

 

Galerie: 2019 Toyota Camry Hybrid Paris Motor Show