La supercar de Ford passe au rappel à titre préventif.

Les rappels sont monnaie courante chez les constructeurs automobiles. Cette semaine, c'est le constructeur au losange bleu qui est dans l'obligation de rappeler sa supercar, la Ford GT. À priori, ce rappel concerne 194 véhicules localisés en Amérique du Nord, parmi lesquels 176 sont aux États-Unis et 18 au Canada. Curieusement, les exemplaires écoulés en Europe ne font pas l'objet d'un rappel. Pourtant, en Allemagne, une Ford GT a pris feu sans que l'on connaisse vraiment les causes de cet incident. 

Selon le constructeur Ford, les voitures en question présentent un risque d'incendie avéré. En effet, un liquide peut s'échapper et couler sur le système d'échappement. Un incendie peut se déclarer en conséquence dans les cas extrêmes et entraîner l'embrasement complet de la supercar. Il est impératif pour Ford d'éviter ce genre de situation, cela en va de son image de marque. Le constructeur a fait savoir que ce rappel n'est lancé qu'à titre préventif, aucune Ford GT n'aurait brûlé en Amérique du Nord et aucun blessé n'est à déplorer. 

Les clients concernés par ce rappel recevront (ou ont déjà reçu) une notification de la part de Ford. Ils devront alors se rendre dans un atelier de la marque afin que les mécaniciens puissent mettre à jour le logiciel de la voiture. Pour rappel, la Ford GT est animée par un V6 3,5 litres EcoBoost développant 656 ch pour 746 Nm de couple. Le 0 à 100 km/h est pulvérisé en seulement 2,9 secondes et le 0 à 200 km/h en 11 secondes.

Enfin, sachez que Ford ouvrira pour la dernière fois le carnet de commandes de sa supercar. Sur les 1000 exemplaires prévus, 750 ont déjà trouvé preneur. Il reste encore 250 unités à attribuer afin que toute la production soit écoulée.

Source : Ford

 
 

Galerie: La Ford GT en Norvège