Trois seront électriques.

Le groupe Renault et son nouveau partenaire chinois Brilliance ont signé avec la province de Liaoning un nouvel accord de coopération stratégique, qui leur permettra de lancer sept véhicules utilitaires à compter de 2019, dont trois entièrement électriques.

Les deux constructeurs ont annoncé qu'ils créaient la coentreprise Renault Brilliance Jinbei Automotive Company en décembre 2017. Leur collaboration porte sur la fabrication et la vente de véhicules utilitaires, qui seront vendus en Chine par les marques Jinbei, Renault et Huasong. L'objectif est d'écouler 150'000 véhicules par an d'ici 2022.

Le nouvel accord officialisé aujourd'hui lie la joint-venture à la province chinoise du Liaoning, région dans laquelle l'industrie automobile est déjà bien implantée. "Renault Brilliance Jinbei Automotive Company jouera un rôle crucial dans le développement industriel durable de Shenyang (capitale du Liaoning, NDLR), dans la dynamique de l'économie locale, la promotion de solutions techniques et de produits respectueux de l'environnement ainsi que dans le soutien aux entreprises de la province du Liaoning"a déclaré M. Tang Yijun, gouverneur de la province de Liaoning.

D'après Reuters, qui reprend les informations diffusées dans une téléconférence de presse orchestrée par le directeur de l’activité véhicules utilitaires de Renault, les deux premiers modèles électriques afficheront des dimensions comparables à celles d'un Kangoo et d'un Trafic, et seront lancées sous la marque Jinbei. Le troisième, qui doit arriver fin 2020, sera une Renault.

Avec ce nouveau partenariat, le groupe Renault espère s'implanter sur un marché chinois du véhicule utilitaire promis à un bel avenir.