Grâce à un moteur électrique posé sur l'essieu à l'arrière, la Prius peut maintenant offrir quatre maintenant roues motrices.

Nous avions commencé à la découvrir de dos et sous la neige dans un teaser, nous la retrouvons de face dans ce même paysage à l'occasion de sa présentation officielle à Los Angeles. Elle, c'est la Prius millésime 2019, qui apporte avec elle une transmission intégrale e-AWD et quelques évolutions esthétiques.

Comme l'appellation e-AWD le suggère, les deux roues arrière deviennent elles aussi motrices grâce à un moteur électrique posé sur l'essieu arrière, qui les entraîne de 0 à 10 km/h puis, quand cela est nécessaire, au-delà de 69 km/h. Nous avons donc affaire à une transmission intégrale "électrique" qui, précisons-le, n'empiète pas sur le volume de coffre.

2019 Toyota Prius AWD-e

La motorisation hybride ne bouge pas pas : le quatre-cylindres essence 1,8 litre à cycle Atkinson est toujours là, tout comme la boîte CVT, et la puissance combinée reste de 122 ch. Cela vaut aussi bien pour la Prius deux roues motrices que pour celle pourvue de quatre roues motrices.

Sur le plan esthétique, la Prius 2019 change de visage pour se rapprocher de la Prius hybride rechargeable. Les phares abandonnent leur forme alambiquée et le bouclier gagne également en simplicité et en sobriété. Les barres de toit du modèle photographié, qui sont là pour souligner sa plus grande polyvalence, sont proposées en option.

Toyota estime que la nouvelle déclinaison e-AWD pourra représenter environ 25% des ventes de Prius aux États-Unis. La marque n'a en revanche pas évoqué l'avenir européen de ce modèle. Y en a-t-il seulement un ?

 

Galerie: 2019 Toyota Prius AWD-e