Qui l'emportera ?

Pour la première fois, des voitures électriques seront alignées en course face à des voitures à moteur thermique, dans le cadre du Trophée Andros qui débute ce week-end à Val-Thorens.

Discipline incontournable du paysage – hivernal – du sport automobile depuis près de 40 ans, le Trophée Andros, un championnat basé sur une série de courses sur glace organisées au sein des stations les plus réputées, a déjà fait place à l'électrique depuis 2010, année de l'introduction d'un trophée parallèle exclusivement réservé à des buggies électriques, des courses disputées lors des mêmes meetings que le championnat "principal".

Cette fois, électrique et thermique seront, pour la première fois, directement opposés lors des mêmes courses. Trois voitures électriques Andros Sport 01 - des prototypes "Silhouettes" à châssis tubulaires -, seront mêlées aux voitures "traditionnelles" thermiques.

2017 - Trophée Andros

Conçues spécifiquement pour le Trophée Andros par la société Exagon Engineering, les Andros Sport 01 sont équipées de deux moteurs électriques développant 250kW (340 chevaux) pour un poids de 1'000 kg, dont une batterie de 240 kg placée à droite du pilote.

En face, on retrouvera les traditionnelles Silhouettes thermiques, mues par un moteur V6 de trois litres en position centrale arrière couplé à une boîte séquentielle six rapports, pour une puissance équivalente de 340 chevaux. Les deux types de voitures sont dotés de quatre roues directrices.

Le thermique banni de la série en 2020

Pour l'heure, le thermique a l'avantage du nombre puisque l'on retrouvera dix voitures "essence" sur la grille contre trois seulement à leurs rivales électriques. Mais le Trophée Andros a d'ores et déjà annoncé qu'il passera au tout électrique en 2020, suivant l'évolution annoncée du Championnat du monde de rallycross.

Côté sportif, Jean-Baptiste Dubourg remettra son titre en jeu au volant de son Renault Captur, alors que l'on retrouvera, parmi les autres modèles thermiques, une Peugeot 3008, deux Audi A1 Quattro ou encore deux Mazda 3. Les trois Andros Sport 01 seront confiées aux anciens pilotes de F1 Olivier Panis et Franck Lagorce, ainsi qu'à Nicolas Prost, le fils du quadruple champion du monde de F1.

La saison se conclura le 9 février lors de la finale organisée dans l'enceinte du Stade de France.