Tenue de soirée pour l'hypercar !

Koenigsegg a dévoilé une Regera spéciale, avec une toute nouvelle finition KNC. Une dénomination qui signifie Koenigsegg Naked Carbon, comprendre Koenigsegg Carbone Nu. Cette finition KNC n'a ni laque, ni vernis, ni quelque finition que ce soit, autre que du carbone. La fine couche d'epoxy qui couvre normalement la carrosserie a été polie à la main pour ne laisser paraître que le carbone brut.

Malgré ce polissage, la carrosserie n'en est pas mate ou terne pour autant, bien au contraire, puisque l'absence d'une couche supérieure par-dessus le carbone permet au graphite de luire davantage. Le KNC est un procédé utilisé depuis longtemps par Koenigsegg, puisqu'on le retrouvait notamment sur les jantes, les ailerons, les ailettes, ainsi que dans des inserts intérieurs, notamment sur le volant. De nombreux tests ont été menés pour s'assurer que des panneaux entiers de carrosserie traités selon ce procédé résisteraient sans problèmes.

La marque révèle notamment que ces tests ont montré des résultats étonnants, puisque le carbone nu s'est avéré beaucoup plus résistant que les couches de peinture normalement apposées dessus aux contraintes de la route, telles que les cailloux et autres petits projectiles que reçoit une carrosserie.

"Il n'est pas inhabituel qu'un client nous demande que sa voiture ait de la fibre de carbone apparente", explique le PDG et fondateur de la marque, Christian van Koenigsegg. "C'est un joli matériau visuellement, et nos clients aiment montrer de quoi leur voiture est faite. Le KNC amène cette idée de fibre de carbone apparente à un autre niveau et révèle une finition soyeuse et un lustre magnifique. La philosophie de Koenigsegg a toujours été d'explorer des extrêmes. C'est super d'étendre cette idée à une nouvelle finition et à une nouvelle présentation d'une voiture."

Cette finition a évidemment des avantages autres qu'esthétiques. En effet, l'hypercar est toujours propulsée par un V8 biturbo de 5.0 litres développant 1500 chevaux, mais gagne 22 kilos sur la balance grâce à cette finition. Avec un peu plus de 1600 kilos, elle reste toutefois plus lourde que sa grande sœur qu'est l'Agera, dont le dérivé Agera RS possède actuellement le record de vitesse sur route.

 

Thör et Vader, les deux dernières Koenigsegg Agera fabriquées