La marque suédoise veut explorer de nouvelles pistes.

Bien qu'il demeure important en Europe, le segment des compactes n'intéresserait plus vraiment Volvo. La marque suédoise songe en effet à remplacer la V40 par un SUV. 

Dans un entretien accordé à des journalistes anglais, Lex Kerssemakers, le patron de Volvo pour la région Europe / Moyen-Orient / Afrique, a expliqué pourquoi sa marque pensait s'orienter vers cette solution. Deux raisons sont invoquées : d'une part la volonté de répondre à l'engouement du marché pour les voitures surélevées, et de l'autre la nécessité de faire un véhicule plus gros pour loger plus facilement la batterie d'une version électrique. Ce deuxième point serait devenu primordial pour Volvo, qui considérerait désormais qu'il est impossible de concevoir un nouveau modèle sans imaginer de version électrique.

Reste qu'un véhicule surélevé reprenant peu ou prou les dimensions de la V40 risquerait de voler des clients au XC40. Pour éviter un phénomène de cannibalisation des ventes, Volvo pourrait faire le choix de créer un SUV coupé, c'est-à-dire un modèle comparable à un BMW X2 par exemple. 

En l'état actuel des choses, la Volvo V40 ne peut recevoir de motorisation électrique ou hybride à cause de sa plateforme d'origine Ford trop datée. Elle devrait donc tirer sa révérence très prochainement, puisque Volvo a promis que sa gamme serait 100% électrifiée en 2019. Le SUV coupé chargé de la remplacer ne prendrait toutefois pas immédiatement la suite. Il serait plutôt lancé dans deux ou trois ans.

Source : Auto Express