Fabriqué en France !

Nous avions parlé récemment de la société Electriq-Global, qui développe actuellement un carburant pour véhicules fonctionnant avec 60 % d'eau grâce à un système transformant un mélange minéral en hydrogène pour propulser la voiture. Cette entreprise est Australo-israélienne, mais il s'avère qu'une entreprise française travaille sur des systèmes pour faire fonctionner les moteurs avec de l'eau !

C'est dans le Finistère qu'est basée la société HybrideàEau, qui a breveté le système Éco-L'eau, un système d'injection de vapeur d'eau permettant, selon le site, de ralentir l'usure des pièces moteurs et d'améliorer le confort de conduite, en plus de lutter évidemment pour l'écologie et pour permettre aux automobilistes de faire des économies.

"Notre principe est sans doute le plus prometteur, même s'il nous ramène à l’invention de… la machine à vapeur !", explique le site. "Il utilise le principe du cycle Rankine. Ici, la chaleur est transformée en vapeur en plaçant un échangeur sur la ligne d’échappement. Celle-ci permet la transformation de l’eau en vapeur afin d’augmenter la densité et donc le couple en passant par l'admission d’air." 

L'entreprise explique qu'il a fallu chercher à adapter ce principe thermodynamique à la propulsion d'une voiture, et au fonctionnement d'un moteur thermique : "Connu depuis 1865, il n’était cependant pas facile à adapter à l’automobile. Le challenge consistait à trouver les bons réglages & le bon emplacement des composants du système HybrideàEau pour optimiser l’envoi de vapeur."

Le même cheval de bataille : la récupération d'énergie

Comme le rappelle l'entreprise, environ 70 % de l'énergie développée par une voiture est perdue sous forme de chaleur dissipée dans le circuit de refroidissement, tandis que ce sont les 30 % restants qui servent à faire avancer la voiture. Le système Éco-L'eau reste indépendant du moteur grâce à l'installation de l'échangeur, et la vapeur est renvoyée dans la chambre de combustion via le circuit d'admission d'air.

Une voiture consommera environ 30 cl d'eau tous les 1000 kilomètres. L'homologation du système que vend l'entreprise n'est pas passée mais celui-ci est totalement légal puisqu'il n'y a pas besoin d'obtenir une homologation pour des systèmes destinés à économiser du carburant. Enfin, HybrideàEau précise aussi que la réduction de fumées permise par Éco-L'eau peut aider les véhicules les plus anciens à passer le contrôle technique, notamment avec le durcissement des normes antipollution.

Photo : Page Facebook de HybrideàEau

'