Seule la France est concernée pour le moment.

La nouvelle Mini électrique, on en parle depuis un certain temps déjà. Elle est d'abord apparue sous forme de concept (photo de couverture), a ensuite été surprise en phase de tests à plusieurs reprises, puis a été récemment confiée à quelques journalistes triés sur le volet.

Pour la maintenir sur le devant de la scène, la filiale française du constructeur lance dès à présent un processus de pré-réservation, alors même que le véhicule n'a toujours pas été présenté. Elle est la première du réseau Mini à offrir cette opportunité.

Les personnes intéressées sont invitées à se rendre sur un site dédié (lien ici). Les 100 premiers candidats découvriront le véhicule en avant-première et seront assurées d'être livrés "en priorité dès le mois du lancement". Le constructeur propose également aux futurs clients une offre de LLD leur permettant de rouler en MINI Cooper Edition Heddon Street pour 375 euros/mois (sans apport) en attendant la livraison du véhicule.

Galerie: Mini Cooper E photos espion

La Mini électrique n'a pas encore été dévoilée, mais de nombreuses sources s'accordent à dire qu'elle disposera du moteur de la BMW i3s, avec donc à la clef une puissance légèrement supérieure à 180 ch. Elle devrait être en mesure de parcourir environ 230 km entre deux charges.

Ce modèle qui devrait être nommé "Cooper SE" intégrera vraiment le catalogue de la marque fin 2019 / début 2020. Il ne sera proposé qu'en trois portes et coûtera d'après les estimations entre 30'000 et 35'000 euros.