Ils peuvent flasher 8 voies de circulation en même temps, la vitesse, les ceintures de sécurité...

75 % des radars fixes ont été endommagés, pour le pas dire détruits, depuis le début du mouvement des gilets jaunes ? Qu'à cela ne tienne, des radars encore plus puissants vont arriver sur les routes ! Et non contents d'être plus technologiques, ceux qu'on appelle déjà les "radars tourelles" seront aussi plus difficiles à dégrader en raison de leur position à quatre mètres de haut !

Officiellement appelés Mesta Fusion 2, ces radars tourelles sont déjà déployés, une dizaine pour le moment, à travers la France, que ce soit à Strasbourg ou à Marseille. Mais qu'ont-ils de plus que les radars fixes et radars mobiles qui fleurissent sur les bords de nos routes depuis des années ? Ils sont beaucoup plus intelligents, et peuvent scanner jusqu'à 8 voies de circulation en même temps !

Une vidéo publiée en 2016 par Idemia, filière de Safran qui produit ce Mesta Fusion 2, nous présentait les capacités de ce "super-radar" capable à la fois de reconnaître un défaut de port de ceinture de sécurité, flasher une vitesse dépassant la vitesse autorisée, calculer la distance entre deux voitures, traquer les feux rouges non respectés, le téléphone au volant, et plus encore, tout ça sur 200 mètres de portée, en étant capable de reconnaître le type de véhicule (voiture, camion...) et sur (jusqu'à) 8 voies de circulation !

Quatre leurres pour un vrai radar, régulièrement déplacé !

Que ça vous rassure, ou pas, pour l'heure, ces radars tourelle n'ont été homologués que pour contrôler la vitesse et les feux. Mais attention, car ces radars pourront changer de place : en effet, sur cinq radars, quatre seront des leurres. Ils pourront donc être intervertis.

Le déploiement de ces radars va se faire très rapidement dans l'Hexagone : 2000 radars tourelle seront installés d'ici fin 2019, dont 400 qui opèrent véritablement. Et pour 2020, 6000 cabines leurre seront disposées sur les bords des routes, dont 1200 véritables radars qui seront régulièrement déplacés !

'