Le C5 Aircross y fera ses débuts dès l'année prochaine.

Alors que Peugeot prépare son arrivée aux États-Unis et qu'Opel va retourner en Russie, Citroën, de son côté, part à la conquête de l'Inde. Le constructeur au double chevron vient de détailler sa feuille de route sur ce marché, lors d'une conférence de presse tenue par Linda Jackson à Chennai (Inde du Sud).

La Directrice Générale de Citroën, qui était accompagnée de Carlos Tavares, a indiqué que l'offensive de sa marque dans cette région débuterait en 2020, avec le lancement du C5 Aircross. Par la suite, le constructeur au double chevron développera une gamme de véhicules spécifiques dans le cadre d'un programme nommé "C Cubed" ou "C au carré", pour Cool, Comfort & Clever. Celui-ci doit aboutir à la création de modèles porteurs de l'identité Citroën en matière de design (partie Cool), confortables et pratiques (Comfort), et répondant parfaitement aux attentes du marché (Clever).

Citroën lancera son premier véhicule spécifique en Inde en 2021, puis table ensuite sur un lancement par an. Souhaitant être au cœur du marché sur le plan des tarifs, le constructeur vise un haut niveau d'intégration (plus de 90%) qu'il tentera d'atteindre en s'appuyant sur les joints-ventures entre le groupe PSA et les sociétés du Groupe CK Birla (assemblage & distribution des voitures, et fabrication de groupes motopropulseurs). Après avoir été lancés en Inde, les véhicules spécifiquement développés seront commercialisés dans d'autres régions du monde.

Le marché des voitures particulières en Inde devrait croître de 8% dans les années à venir, pour atteindre plus de 6 millions d'unités par an d’ici 2025 (contre 3,3 millions en 2018). Il pourrait être dès 2020 le troisième marché mondial, derrière la Chine et les États-Unis.