La production débutera au premier semestre 2020.

Comme beaucoup d'autres marques de prestige, Aston Martin va tenter de croître en s'appuyant sur le marché des SUV. Le sien se nommera DBX et ne sera probablement pas le moins performant du segment !

Dans un document financier, le constructeur britannique a indiqué qu'il prendrait les premières commandes pour ce modèle à l'occasion du Concours d’Élégance de Pebble Beach, en août prochain donc. Le véritable lancement commercial est programmé pour le mois de décembre.

La production du DBX débutera officiellement au deuxième trimestre 2020. Elle se fera dans la nouvelle usine de St Athan, qui se concentre pour l'heure sur l'assemblage d'exemplaires de pré-série.

Le DBX a été évoqué à de maintes reprises par Aston Martin, mais de nombreuses incertitudes demeurent. Pour la mécanique, la firme de Gaydon aurait une nouvelle fois jeté son dévolu sur le V8 4,0 litres biturbo d'AMG. Pour les journalistes d'Autocar, la puissance avoisinera les 500 ch, comme sur la DB11 dotée du même moteur. Par la suite, l'offre s'enrichirait peut-être d'une variante hybride.

Dans un entretien accordé à des journalistes australiens en marge du Festival of Speed de Goodwood, Matt Becker, l'ingénieur en chef de la marque, a promis que le DBX serait plus dynamique qu'un Porsche Cayenne. "Nous devons faire en sorte que la voiture soit aussi plaisante à conduire qu'à regarder", avait-t-il ajouté.

Après Aston Martin, c'est Lotus qui tentera sa chance sur le segment des SUV, avec un modèle dont on ignore les contours pour le moment. Il est possible que le véhicule camouflé à carrosserie de Lynk & Co, visible sur les photos en bas de page, soit un mulet du modèle en question.

'

Galerie: Lotus SUV mulet photos espion