Le constructeur britannique dit vouloir se concentrer sur son Bentayga et lui offrir de nombreuses déclinaisons plutôt que diversifier son offre de SUV.

Bentley s'apprête à entrer dans la nouvelle ère de l'industrie de l'automobile avec un modèle électrique ou électrifié pour chacun de ses modèles. Chaque produit déjà existant aura le droit à sa version hybride rechargeable, à savoir la Continental GT, la Flying Spur et la Mulsanne. Concernant le Bentayga, ce dernier a déjà le droit à sa variante hybride, ce qui devrait lui permettre d'accroître une nouvelle fois ses ventes. Justement, si c'est bien un SUV qui rencontre le plus de succès chez Bentley, les dirigeants peuvent logiquement se demander si cela ne vaut pas le coup de lancer un second modèle. 

En effet, d'après les propos d'Adrian Hallmark, le PDG de la frime britannique, rapportés par nos confrères de CarSales, Bentley n'envisage à aucun moment de développer un second SUV en parallèle du Bentayga. Les réponses du patron de la marque à nos confrères australiens sont plutôt assez directes : "Vous voulez une réponse directe ? Nous n'envisageons pas de développer un second SUV. Y a-t-il un SUV Coupé qui arrivera très prochainement ? Non. Pouvons-nous imaginer faire différentes modifications sur notre Bentayga à l'avenir ? Oui. Nous allons l'améliorer grâce à la technologie. Nous n'avons même pas effleuré toute la surface de son potentiel", a déclaré Adrian Hallmark.

"Le Bentayga représente près de 50 % de nos ventes depuis le début de sa commercialisation. C'est déjà la Bentley la plus vendue de l'histoire de l'entreprise. Nous avons écoulé 10'000 unités l’an dernier avec seulement 50 % de notre gamme complète. Les voitures que nous venons de lancer, à savoir les nouvelles Flying Spur et Continental GTC, viendront s’ajouter à cela. Nous sommes passés d'une position déficitaire à une première moitié rentable en 2019, et cela ne se produit pas par hasard", précise Adrian Hallmark. Concernant l'électrification des modèles, il se montre également ambitieux : "Nous devons nous lever plus tôt, nous coucher plus tard et travailler encore plus dur la journée", a-t-il déclaré avant de poursuivre : "Nous voulons avoir le premier véhicule 100 % électrique sur la route avant 2025. Si nous pouvons le faire un peu avant, nous le ferons. Nous devons d'abord construire une excellente Bentley, puis nous devons également lui offrir d'excellentes performances. Les développements concernant les batteries du futur avancent rapidement. Nous allons voir de nouvelles choses concernant ces technologies d'ici les dix prochaines années, mais nous ne pouvons pas encore prédire précisément de quoi ces batteries seront faites."

'

Galerie: Bentley Bentayga Speed (2019)