Pininfarina a conçu ce prototype à la fin des années 50.

Habituellement, le nombre de concept-cars fabriqué par un constructeur automobile est directement proportionnel à sa longévité, mais aussi, au charme de la marque. Il n'est donc pas surprenant qu'Alfa Romeo est un habitué de notre catégorie des "concepts oubliés", même si, malheureusement, la marque italienne est célèbre pour ses fascinants concepts qui n'ont jamais vu la lumière du jour

Aujourd'hui, le modèle que nous vous présentons est un peu moins célèbre. Son nom : Alfa Romeo 6C 3000 CM Superflow IV. Comme pour tous les modèles Alfa de l'époque, le premier acronyme indique le nombre de cylindres, le deuxième indique la cylindrée et le troisième signifie "Competizione Maggiorata". Le nom "Superflow", par contre, décrit la carrosserie qui veut être aussi aérodynamique que possible. Enfin, le chiffre romain indique qu'il s'agit de la quatrième édition de la voiture. 

Un six cylindres en ligne signé Busso

Ce concept est un prototype carrossé par Pininfarina entre 1956 et 1960. Son capot abritait un moteur de six cylindres en ligne conçu par le légendaire Giuseppe Busso. Sa cylindrée est passée de 3 à 3,5 litres, et il produisait 270 ch pour une vitesse de pointe de 250 km/h. 

Le châssis était autoporteur, et composé de tubes d'acier. L'histoire de cette voiture est tout à fait unique, parce qu'elle est dérivée d'une base technique déjà rare, à savoir, celle de l'Alfa Romeo 3000 CM, construite en seulement six exemplaires entre 1952 et 1954. L'un des exemplaires a terminé deuxième au Mille Miglia de 1953, dirigé par Juan Manuel Fangio.

Alfa Romeo 6C 3000 CM Superflow IV

Un style très avant-gardiste

Ces six exemplaires ont ensuite emprunté des chemins différents : certains sont restés chez les clients, d'autres étaient dans des musées et un autre est retourné à "Casa", c'est-à-dire, au "Département Alfa Romeo Experience", où elle a été utilisée pour divers essais expérimentaux, dont les premières installations de freins à disque.

Pour en revenir à la Superflow, Pinfinfarina a résumé tous les thèmes stylistiques les plus avant-gardistes de l'époque dans ce prototype, travaillant sur le châssis 00128. C'était une voiture spectaculaire, avec quelques éléments esthétiques que l'on retrouvera plus tard sur la première Duetto.

Evidemment, le pavillon en plexiglas soutenu par une barre longitudinale en acier chromé et les quelques prises d'air plus adaptées au monde de la course qu'à la route n'ont pas passé le stade de concept. En revanche, les feux ont été conservés et sont arrivés sans problème sur des voitures de série.

'

Galerie: Alfa Romeo 6C 3000 CM Superflow IV