Près de 1200 radars tourelles seront en service d'ici fin 2020 !

l'Etat français est en train de déployer les radars de nouvelle génération : les radars tourelles. À l'heure où nous rédigeons ces lignes, l'Hexagone compte plus de 130 radars tourelles. Leur nombre va croître pour atteindre 400 à 450 d'ici à la fin de l'année 2019. Dans une interview donnée au journal Le Parisien, le délégué interministériel à la sécurité routière - Emmanuel Barbe - a déclaré que le déploiement des radars tourelles s'intensifiera, et qu'ils seront 1200 d'ici à la fin 2020

À l'origine, tous les radars tourelles ne devaient pas verbaliser les automobilistes. Selon Emmanuel Barbe, un boitier sur cinq devait être fonctionnel, les autres étaient des leurres. Cependant, après le mouvement de contestation des Gilets jaunes qui a neutralisé 75 % des radars, le gouvernement a décidé d'agir autrement. S'ils ne sont pas réparables, les anciens radars sont remplacés par les radars tourelles. Au final, la majorité des radars tourelles installés seront fonctionnels ! 

Des radars de ce type ont déjà été installés. Pour les protéger, ils sont installés à plusieurs mètres du sol. Mais les vandales ont trouvé la parade et n'hésitent pas à découper leur mât afin de les faire tomber au sol. Les radars de nouvelle génération sont bien plus efficaces, ils peuvent relever plusieurs infractions. Il y a la vitesse, mais pas seulement. Les radars tourelles ont la capacité de repérer les automobilistes qui ne boucleraient pas leur ceinture de sécurité, ceux qui dépasseraient par la droite, ceux qui sont occupés à parler au téléphone, ceux qui roulent sur une bande d'arrêt d'urgence et ceux qui ne respecteraient pas les distances de sécurité.

Afin de renforcer le dispositif, les radars mobiles embarqués gérés par des entreprises privées vont se multiplier. En effet, 60 véhicules de ce type entreront en service dès le mois de janvier dans les régions de Centre-Val de Loire, Pays de Loire et Bretagne.