Volkswagen devrait proposer jusqu'à deux niveaux de puissance.

Présentée il y a quelques semaines, la Volkswagen Golf est d'ores et déjà très attendue sur nos routes. Avant d'avoir une chance de la croiser, dès l'année prochaine certainement, nous vous proposerons un essai complet de la voiture au début du mois prochain. En attendant, Volkswagen continue de faire l'actualité autour de sa Golf, en témoignent les nouvelles photos espion qui viennent de faire leur apparition sur la toile. On y observe une Golf bien bodybuildée, et pour cause, puisqu'il s'agit, pour la première fois, de la nouvelle Volkswagen Golf GTI.

Recette inchangée ?

L'accastillage reste relativement discret. Il faut dire qu'il s'agit encore d'un prototype, mais tous les ingrédients sont pourtant là. La prochaine Golf GTI aura le droit à des boucliers spécifiques, des jantes plus imposantes, une double sortie d'échappement, quelques logos "GTI" ça et là, des bas de caisse proéminents ou encore une calandre personnalisée avec, notamment, un liseré rouge rejoignant les deux optiques. La recette par rapport à la Golf GTI de septième génération ne devrait pas changer. L'intérieur sera pratiquement identique à celui d'une Golf classique, à quelques détails près comme d'habitude, avec certainement des sièges baquets avec motifs en tartan écossais ou encore quelques logos disséminés un peu partout.

Volkswagen Golf GTI Spy Photos
Volkswagen Golf GTI Spy Photos

Jusqu'à 300 chevaux sous le capot ?

Sous le capot, il devrait y avoir quelques évolutions. Si, pendant un temps, nous évoquions la possibilité d'une Golf GTI hybride, ce ne sera vraisemblablement pas le cas puisque le rôle est d'ores et déjà assumé par la version GTE, disponible en deux niveaux de puissance et avec suffisamment de chevaux sous le capot. La Golf GTI devrait toujours avoir le droit à une motorisation essence avec un quatre cylindres 2,0 litres TSI qui devrait développer deux niveaux de puissance toujours, 260 chevaux pour la version "de base" et 300 chevaux pour la version TCR, qui devrait remplacer l'ancienne appellation "Performance". Du côté de la transmission, ce sera toujours boîte manuelle à six rapports ou boîte robotisée à double embrayage à sept vitesses, et cavalerie transmise aux seules roues avant.

Quid de la future Golf R ?

Avec 300 chevaux sous le capot d'une Golf GTI, Volkswagen devrait fort logiquement largement relever le niveau de sa version R, tout en sachant que, 300 chevaux, c'était la puissance développée par l'ancienne génération. Certains évoquent une puissance qui pourrait atteindre jusqu'à 400 chevaux. Reste à savoir avec quelle motorisation. Volkswagen doit aussi faire des compromis, notamment avec son voisin Audi, et ne pas marcher sur les plates-bandes de la prochaine Audi RS 3 qui devrait conserver son magistrale bloc cinq cylindres 2,5 litres TFSI de 400 chevaux.

Galerie: Photos espion - Volkswagen Golf GTI (2020)