Outre Lawrence Stroll, Aston Martin aurait été contacté par d'autres investisseurs venus du Moyen-Orient, d'Inde et de Chine.

Il y a quelques jours, nous vous faisions part d'une rumeur concernant l'intérêt d'un certain Lawrence Stroll, bien connu par les aficionados de Formule 1, pour monter au capital d'Aston Martin. Si aucun des deux protagonistes n'a confirmé ces rumeurs, Aston Martin vient de communiquer sur sa situation. Une communication plus que verrouillée compte tenu du fait que la marque est aujourd'hui cotée en Bourse, et chaque communication est plus que réglementée. Aston Martin est soumis à une réglementation stricte en ce qui concerne les annonces officielles concernant le marché boursier et serait obligé de confirmer si une offre publique d'achat officielle avait été réellement lancée.

Une première communication

"La société confirme qu'elle examine ses besoins de financement et ses différentes options de financement", indique le communiqué. "L'entreprise est également engagée dans des discussions préliminaires avec des investisseurs stratégiques potentiels en vue de construire des relations à plus long terme qui peuvent, ou non, impliquer un investissement en actions. Une nouvelle annonce sera faite en temps et en heure".

Des discussions avec plusieurs acteurs ?

D'après des informations relayées par le Financial Times, Lawrence Stroll ne serait pas le seul sur le dossier. En effet, plusieurs autres investisseurs, y compris des constructeurs automobiles, seraient intéressés à l'idée d'investir chez Aston Martin. D'autres investisseurs, venus du Moyen-Orient, d'Inde ou encore de Chine, suivraient de près la situation. Pour rappel, aujourd'hui, Aston Martin est détenu par un consortium mené par David Richards, John Sinders et deux sociétés koweïtiennes Investment Dar et Adeem Investment. Rappelons également que la marque est aujourd'hui en plein renouvellement de sa gamme, et l'arrivée du nouveau SUV baptisé DBX devrait rapidement faire grimper les ventes à des niveaux encore jamais atteints par la firme de Gaydon.

 

Galerie: Aston Martin DBX (2020)