Le premier SUV 100 % électrique de Peugeot s'affiche à des loyers plutôt attractifs. Est-ce une bonne affaire à ce tarif, et quels équipements avez-vous à ce prix là ?

2020 sera une année charnière pour l'avènement de la voiture électrique. Elle sera aussi importante pour Peugeot qui commercialise deux modèles importants avec les e-208 et e-2008. Aujourd'hui, intéressons-nous au premier SUV 100 % électrique de la firme au Lion, un modèle pour le moins intéressant qui se distingue déjà par une offre promotionnelle assez compétitive et qui s'affiche sur le site du constructeur : une Peugeot e-2008 à partir de 249 euros par mois.

Quelle voiture pour ce prix là ?

Comme chez de nombreux constructeurs, la voiture mise en avant sur l'offre n'est pas celle disponible moyennant 249 euros par mois. Peugeot met en avant un e-2008 avec le niveau de finition "GT", soit le plus élevé, et une la teinte optionnelle "Bleu Vertigo". Au final, le modèle affiché ne coûte pas 249 euros mais 279 euros par mois avec un premier loyer de 4790 euros, bonus écologique de 6000 euros déjà déduit, tandis que l'offre qui nous intéresse s'affiche avec un premier loyer de 1990 euros, bonus et prime à la conversion déduits.

Pour 249 euros par mois, il s'agira en réalité d'une Peugeot e-2008 en finition d'entrée de gamme, c'est-à-dire "Active", avec un moteur électrique de 136 chevaux, une teinte "Orange Fusion", des sièges en tissu, un écran tactile de sept pouces, le freinage automatique d'urgence, des jantes en tôle avec enjoliveurs de 16 pouces et un chargeur embarqué de 7,4 kW monophasé.

Sous quelles conditions ?

Il s'agit d'une location longue durée sur 49 mois et 40'000 kilomètres maximum. Pour bénéficier de cette offre, il faudra également verser un premier loyer de 1990 euros. Un premier loyer qui inclut déjà la déduction du bonus écologique de 6000 euros. L'offre est valable jusqu'au 29 février 2020 et est soumise à la prime à la conversion de 2500 euros, c'est-à-dire sous condition de reprise d’un véhicule diesel immatriculé avant le 01/01/2006 ou d’un véhicule essence immatriculé avant le 01/01/1997. La garantie, l'assistance et l'entretien sont également compris pendant toute la durée de la location.

Comme il s'agit bien d'une location longue durée (LLD) et non d'une location avec option d'achat (LOA), il n'y a pas de valeur résiduelle à la fin de votre contrat. De ce fait la voiture sera obligatoirement à restituer auprès de votre concessionnaire. Et en bon état si possible, au risque de quelques pénalités.

Combien ça coûte au total ?

La voiture en question débute à partir de 37'100 euros. Si vous vous engagez sur cette LLD à 249 euros par mois et avec un premier apport de 1990 euros, l'utilisation de votre voiture sur quatre ans (hors frais d'entretien concernant les pièces d'usure et le coût de la recharge) vous coûtera 13'942 euros très précisément. Cela représente 37,5 % du prix total de la voiture, soit le taux le plus bas depuis que nous décryptons les offres de financement des constructeurs dans nos colonnes.

Les avantages de l'offre...

Le prix de la location très clairement, puisque vous ne payez que 37,5 % du prix de la voiture sur quatre ans, avec l'entretien et l'assistance intégrés. D'habitude, sur quatre ans, vous payez plus de la moitié de la voiture, voire même plus. Deux raison à cela. Une valeur résiduelle assez élevée tout d'abord, Peugeot croit donc dur comme fer à son produit et la possibilité de le revendre à bon prix en occasion d'ici quatre ans. C'est plutôt logique compte tenu du fait que la demande sera de plus en plus importante d'ici là. Deuxième raison, les différentes aides de l'état. Plus de 8500 euros dans ce cas précis, ce qui permet d'alléger la facture, pourtant salée au départ, puisque la voiture, dans sa version d'entrée de gamme, débute tout de même à 37'100 euros quand la version thermique débute à partir de 20'100 euros.

Louer une voiture électrique est plutôt ingénieux dans un premier temps, surtout quand on ne sait pas vraiment comment vont vieillir ces modèles. En effet, avec le temps et les recharges, les batteries perdent en capacité et donc en autonomie. Si la Peugeot e-2008 revendique environ 310 kilomètres d'autonomie (WLTP) avec une seule charge, pas sûr que d'ici quatre à cinq ans la voiture soit capable d'afficher encore une telle autonomie.

... et ses inconvénients !

Comme d'habitude, attention aux 40'000 kilomètres sur quatre ans car ce n'est vraiment pas beaucoup, surtout pour une voiture amenée à être utilisée au quotidien. Cela représente 10'000 kilomètres par an, soit à peu près 800 kilomètres par mois et 25 kilomètres par jour. C'est jouable pour ceux qui l'utiliserait uniquement pour un trajet du quotidien assez court, mais cela n'autorise pas vraiment d'extravagances. Il est toujours possible d'augmenter le kilométrage, mais dans ce cas vous sortirez de l'offre et vous dépasserez les 249 euros par mois.