Un concept qui a marqué un tournant pour la marque !

Lorsque Laurens van den Acker, le père de la dernière génération de Clio, est arrivé chez Renault, il a immédiatement lancé un projet de refonte du design des modèles de la marque. Le Néerlandais a pris ses fonctions en 2009, après une décennie pas spécialement inspirée sur le plan esthétique pour la marque au losange, et son premier plan a été d'établir ce qu'il a appelé des "marguerites", composée de six pétales, c'est-à-dire six modèles destinés à représenter le futur de la marque.

Ces six concepts-cars représentent six concepts du "cycle de la vie", que sont amour, exploration, famille, travail, loisirs et sagesse. Et pour symboliser l'amour, van den Acker a créé le Renault DeZir, qui fut présenté au Mondial de l'automobile de Paris en 2010, soit un peu plus d'un an après la prise de fonction du designer. Selon lui, il était là pour poser les bases du design de la nouvelle génération de voitures faites par Renault.

Galerie: Concept oublié - Renault DeZir (2010)

Au niveau du design, on ne peut que retrouver l'identité des Renault des années 2010, notamment avec une face avant au logo imposant, et une calandre en "noeud papillon", qui se retrouve aujourd'hui notamment sur la Mégane et la Talisman. Ce coupé arbore également une partie arrière complexe et impressionnante. Les deux portières proposent une ouverture asymétrique, avec une papillon et une en élytre. 

Constitué d'une carrosserie en kevlar, ce prototype repose sur un châssis tubulaire en acier, pour un poids total à vide de seulement 830 kilos. L'intérieur est futuriste, et affiche une dominante blanche et rouge. Sous la carrosserie, on trouve un moteur électrique synchrone de 120 kW, soit 160 chevaux. Grâce à un Cx de 0,25, le Renault DeZir peut grimper à 180 km/h en pointe et avale le 0 à 100 km/h en 5 secondes. La batterie Lithium-ion de 24 kWh permettant une autonomie de 160 kilomètres environ, et la charge était annoncée d'une durée de 8 heures sur une prise domestique standard, de 20 minutes pour atteindre 80 % sur une prise triphasée, et Renault avait également pensé au système "Quick drop", qui permettait de changer instantanément la batterie.

Alpine A110-50
Renault Sport R.S.01

Mais ce qui est finalement le plus impressionnant avec ce DeZir, c'est son héritage dans la marque Renault. Outre le design qui a inspiré de nombreux modèles actuels du Losange, le DeZir a également été à l'origine de la voiture de course qu'est la Renault Sport R.S. 01, utilisée dans le Renault Sport Trophy, qui en reprend surtout le design. Mais ce n'est pas tout, puisque le concept qu'était l'Alpine A110-50, qui marquait le demi-siècle de la marque de Dieppe, reprend également la ligne de ce DeZir, qui aura donc définitivement eu une place de choix dans l'Histoire de la marque Renault.