Le constructeur avait prévenu !

Si la Ford GT n'est pas considérée en tant que telle comme une supercar, elle en vaut le prix et, comme celles-ci, a la capacité de prendre de la valeur rapidement. Comme tout véhicule performant et rare, la descendante de la GT40 est destinée à un avenir radieux sur le marché, alors qu'elle vaut déjà un demi-million d'euros en prix catalogue, et le constructeur avait d'ailleurs prévenu ses clients qu'il n'était pas question de vendre son modèle le plus exceptionnel pour que ceux-ci fassent du profit dessus.

Pour éviter cela, Ford avait inclus dans les contrats de vente de la GT une clause interdisant à ses clients de revendre le véhicule pendant deux ans, évitant ce qui se passe sur d'autres voitures d'exception, qui sont parfois mises en vente sur simple bon de commande. Mais comme on pouvait s'y attendre, certains spéculateurs n'ont pas attendu les deux ans en question et ont revendu, avec profit, leur Ford GT.

Et la marque à l'ovale bleu a tenu sa promesse puisqu'elle se penche aujourd'hui sur un cas précis de revente d'une GT, qui est passée entre les mains de nombreux propriétaires en très peu de temps. Ford réclame 750'000 dollars, soit 690'000 euros, de dommages et intérêts pour ne pas avoir respecté le contrat et pour l'argent gagné. La plainte du manufacturier inclut aussi le remboursement des frais d'avocat pour non-respect du contrat, mais surtout l'annulation de la vente initiale et le blocage de toute revente pour l'exemplaire en question.

Si cette réaction peut sembler excessive, le parcours de la GT en question laisse toutefois perplexe. Selon Automotive News, elle a déjà connu sept propriétaires, dont trois particuliers. La voiture a notamment appartenu à un homme d'affaire de Hong Kong, à une holding de l'ancienne colonie britannique, et au garage Silver Arrow Cars, très connu pour son catalogue d'exception. Celui-ci a en effet racheté la holding qui détenait la GT et l'a incluse dans le lot, pour une valeur avoisinant 1,25 million d'euros. Elle a par la suite été vendue à un habitant de Hong Kong à une valeur inconnue, mais clairement supérieure à ce prix.