Un front humanitaire, mais un front quand même.

Certaines marques automobiles ont du cœur, face à la crise du Coronavirus. Les constructeurs ont été nombreux à décider d'aider à la production de matières premières médicales et d'équipements. Et il y en a d'autres qui décident de redéployer leur flotte de véhicules presse juste avant le lancement de leur nouveau modèle. À l'image de Land Rover qui met à disposition de différentes ONG sa flotte de Defender dédiée aux médias automobiles du monde.

Il y a 60 ans, le Defender entrait au Moyen-Orient pour aider la Croix-Rouge. Aujourd'hui son descendant reste en Europe, mais son combat est tout aussi important : faire face au Coronavirus et aider les populations.

Galerie: Des Defender du parc presse redéployés pour des ONG

Pour y parvenir, le parc presse a été redéployé. Toutes les voitures visibles ici allaient être utilisées lors de journées d'essais prévues en Grande-Bretagne. Mais devant la vague virale qui frappe le pays (et sans doute, la vague de désistement de journalistes), la marque à l'ovale vert à décidé d'utiliser au mieux cette immense flotte "d'utilitaires de luxe".

 

Le nouveau Defender a été dévoilé en septembre 2019 et doit arriver sur nos routes vers la fin du printemps. Disponible en version 90 et 110, ce 4x4 veut être le descendant du mythique Defender L316 produit entre 1983 et 2016. Mais pourra-t-il être aussi robuste que son aïeul ? Pour l'instant nous n'en savons rien, mais nous espérons de tout cœur qu'il soit aussi résistant et aussi capable en tout-terrain.

En attendant, ces Defender ci vont avoir beaucoup de travail ces prochaines semaines, c'est certain.