Après 20 ans de bons et loyaux services, la norme européenne évolue.

Voilà 20 ans que la norme ECE 22.05 (et 22.04) accompagne les motards avec pour objectif de sauver des vies. Mais quelle est cette norme ? C'est tout simplement celle qui indique si votre tête est suffisamment protégée.

Les casques vendus sur le territoire européen doivent correspondre à cette dernière sinon, en plus de mettre votre vie en jeu (encore plus que de raison) vous vous exposez à une verbalisation et a une chute de l'indemnisation par votre assurance si votre casque ne respecte pas cette norme.

La nouveauté de cette semaine bouleverse cette norme. En effet, à partir de juin, une nouvelle loi, nommée ECE 20.06, pourrait entrer en vigueur dès juin 2020 et totalement remplacer en juin 2023 la norme actuelle. Mais qu'est-ce qui change ?

Il y a 20 ans, les casques étaient totalement différents. Ils étaient lourds, simples et utilisaient des matériaux nettement moins résistants. En 2020, la fibre de carbone et autres composites ultra résistants et ultra légers se multiplient. La nouvelle norme veut exploiter cette tendance à produire des casques toujours plus résistants et plus protecteurs pour la tête et le cerveau. Voilà pourquoi à partir de juin, les fabricants de casques devront passer par des crash test bien plus violents qu'aujourd'hui.

Les parties qui vont le plus évoluer avec cette norme vont être les visières et le mécanisme de visière ainsi que les écrans solaires intégrés et autres accessoires. Les écrans devront notamment résister à des impacts pouvant aller à plus de 200 km/h sans sauter ni casser. Mais ce n'est pas la seule partie à être malmenée : ces tests plus violents vont forcer les fabricants à proposer des casques plus résistants et plus intelligents.

Si vous vous souvenez de vos cours de physique, l'énergie ne se dissipe pas comme par magie. Donc un crash test plus violent implique plus d'énergie. Donc il faudra penser des casques qui absorbent nettement plus d'énergie sans qu'ils soient plus lourds.

Ce qui va immanquablement faire grimper le prix de l'équipement moto. Ne vous inquiétez pas, les casques vendus avant ne deviennent pas obsolètes pour autant, mais dès juin 2023, il sera interdit de vendre des casques non homologués sous la nouvelle norme.