"L'assuré a droit en cas de diminution du risque en cours de contrat à une diminution du montant de la prime. Si l'assureur n'y consent pas, l'assuré peut dénoncer le contrat."

La France est confinée depuis le 17 mars 2020. Tous les déplacements sont limités, à pied comme en voiture. Selon l'UFC-Que Choisir, les accidents corporels ont chuté de 91 %. C'est normal puisque très peu de véhicules circulent sur les routes. 

Ainsi, pour les raisons évoquées, vous pouvez demander à votre assureur une baisse de la prime d'assurance auto. En effet, l'association fait remarquer que la baisse des accidents de la route profite aux assureurs. En temps normal, les deux tiers des primes sont affectés à l'indemnisation des sinistres. Or, depuis le confinement, comme le nombre de sinistres a baissé de manière drastique, les assureurs collectent toujours autant d'argent qu'elles ne reversent pas en indemnisations. 

"L’assurance repose sur un transfert de risques. Les consommateurs versent leurs cotisations en couverture d’un dommage incertain. En contrepartie, les assureurs s’engagent à les indemniser et fixent leurs tarifs selon leur anticipation des sinistres. Alors que les restrictions de déplacement du confinement sont sans précédent, les tarifs des assurances automobiles pour 2020 sont désormais obsolètes." peut-on lire sur le communiqué de presse de l'association.

De plus, comme vous conduisez beaucoup moins qu'avant, les risques d'accidents sont beaucoup moins élevés. L'association demande donc aux assureurs de réduire le montant de leur prime, d'autant plus que cela est prévu par la loi (article L113-4 du Code des assurances). Selon les estimations, la réduction des cotisations serait de 2,2 milliards d'euros, soit une baisse de 50 euros par voiture et de 29 euros par moto.

UFC-Que Choisir demande au ministère de l'Economie et des Finances "d'imposer aux assureurs automobiles de rétrocéder leurs économies liées au confinement par une baisse des primes permettant de conforter le budget des ménages". En attendant, l'association a mis en ligne un courrier-type que vous pouvez envoyer en recommandé à votre assureur afin de réclamer une baisse de vos cotisations. 

Vous retrouverez ce modèle de lettre en cliquant ici