Après six semaines d'arrêt, les usines Porsche se remettent au travail.

Porsche n'a pas été épargné par la crise liée au coronavirus. Comme tous les constructeurs automobiles, il a dû se résigner à arrêter la production et à mettre en place le télétravail pour une partie de ses salariés. 

Aujourd'hui, le constructeur annonce que ses deux usines allemandes sont prêtes à redémarrer. En effet, l'usine de Leipzig et de Zuffenhausen remettront leurs machines en route dès le lundi 4 mai. Elles n'ont assemblé aucune voiture depuis le 24 mars 2020 ce qui représente un arrêt net de six semaines

Cet arrêt brutal a bien évidemment une conséquence directe sur les livraisons. Les clients ayant commandé une Porsche avant la crise doivent patienter. Il est probable que leur Porsche ne soit livrée à temps. Ils sont priés de prendre contact avec leur Centre Porsche dès que cela sera possible afin d'avoir plus d'informations. 

Usine Porsche post-coronavirus
Usine Porsche post-coronavirus

La production redémarre mais elle ne se fera pas encore à plein régime. En effet, Porsche veut y aller progressivement et annonce que ses usines n'atteindront leur rythme de croisière que dans plusieurs semaines. Le fabricant dit avoir mis en place une série de mesures afin de protéger ses salariés les plus exposés. Le port de masque est par exemple obligatoire, de plus, les distances de sécurité doivent être strictement respectées. 

Avant lui, Audi et Volkswagen ont eux annoncé le retour des ouvriers sur le chemin du travail. Les salariés d'Audi sont appelés de retourner au travail dès le 11 mai prochain, ceux de Volkswagen sont déjà sur le front.

Il est important que les usines automobiles redémarrent car le secteur est sous perfusion. Le mois dernier, le marché automobile français a vu ses ventes dégringoler de 88 %. On espère aussi que les concessions rouvriront prochainement leurs portes afin que le secteur retrouve un peu de couleurs après des semaines à l'agonie. Certains fabricants se sont organisés en vendant des voitures en ligne, mais cela n'est pas suffisant se refaire une santé financière.