Comment flashent-ils ?

Alors que l'on est encore un pleine période de confinement, c'est un nouveau type de radar qui a été repéré sur les bords de l'autoroute A15, près de Paris. Plus précisément au niveau de l'aire de repos de Pierrelaye, dans le Val d'Oise (95). 

Surpris par nos confrères de Radars-auto.com et d'Autoplus, il s'agit de toutes nouvelles cabines radar, neuves, placées tout en haut d'un mât, comme les fameux radars tourelle. Perchées elles aussi à plus de trois mètres de haut, elles se distinguent de ces dernières par un gabarit bien plus petit, miniaturisé. 

Facilement reconnaissable avec leur couleur bleue, les cabines haut perchées sont blindées avec des plaques de métal, comme pour mieux se protéger de tout vandalisme. L'intérieur a été détaillé également par Radars-auto.com, qui explique qu'à l'instar des radars tourelle, on trouve dans ces nouvelles cabines pas moins de cinq systèmes de prise de vue. À la fois photo et vidéo. 

Par ailleurs, si les deux cabines existantes installées au bord de l'A15 sont placées l'une à côté de l'autre, l'une est positionnée de façon à flasher l'avant des voitures, tandis que l'autre flashe de dos. Mais comme il s'agit ici encore d'une expérimentation, il se pourrait que lors de leur mise en place, ces cabines soient seules, ne flashant que d'un côté.

Pour l'heure on ne sait pas encore grand-chose de plus sur ces nouvelles cabines. Si ce n'est qu'elles sont fabriquées par Idemia, dont on a déjà parlé avec le radar Mesta Fusion 2, baptisé "super-radar" capable de détecter plusieurs types d'infractions en même temps, sur plusieurs voies. Et que c'est cette même société qui a remporté l'appel d'offre pour équiper les bords de routes de la moitié sud de la France. À suivre !