Le patron de Škoda pourrait remplacer Oliver Blume à la tête de Porsche.

Le constructeur VW est confronté à des problèmes majeurs avec deux produits clés - l'ID.3 et la Golf 8. Dans les deux cas, Volkswagen est embêté par des problèmes logiciels. Si la livraison de la voiture électrique n'a pas (encore) été retardée, les voitures déjà produites ont besoin d'une mise à jour logicielle avant d'être expédiées aux clients cet été.

En ce qui concerne la Golf, la situation est pire car les livraisons aux clients ont été interrompues.

Dans ce contexte, Auto Motor und Sport signale que des changements majeurs de personnel vont avoir lieu au sommet de la hiérarchie de VW. Il semble que le PDG de Porsche, Oliver Blume, va prendre la tête de VW pour  aider la marque à résoudre les problèmes qui ont affecté l'ID.3 et la Golf 8. Si la rumeur est exacte, cela signifie qu'Herbert Diess quittera son poste actuel à la tête de VW, mais qu'il restera président du Groupe Volkswagen.

Le rôle d'Oliver Blume à la tête de la marque de Stuttgart serait repris par Bernhard Maier, actuellement responsable de Škoda. Ce ne serait pas son premier emploi chez Porsche puisqu'il a rejoint la marque de voitures de sport en juin 2001 pour diriger la division des ventes en Allemagne avant d'être nommé en avril 2010 à la tête des ventes et du marketing. En novembre 2015, Bernhard Maier a été nommé PDG de Škoda.

Ce remaniement de la direction au sein du groupe pourrait également avoir un impact sur Jochen Sengpiehl, directeur marketing de la marque VW. L'AMS rapporte qu'il pourrait perdre son emploi à la suite d'une publicité raciste pour la Golf 8 publiée sur les réseaux sociaux. VW a retiré la vidéo controversée et s'est excusé tout en promettant d'enquêter sur ce qui a mal tourné.