Probablement la plus grosse transformation sur base de Boxster.

Il est toujours fascinant de voir les compétences, pour ne pas dire le talent qu'on certains de fabriquer quelque chose à partir de rien. Ou pas grand chose. Si ce n'est une imagination débordante.

Il faut pour ça un savant mélange d'art et de science, avec un soupçon d'ambition, et c'est exactement tout ce que l'on trouve dans le projet présenté dans la vidéo ci-dessus. Wesley Kagan a mis en ligne une vidéo présentant sa propre construction - une F1 des années 1960... qui emprunte beaucoup à une Porsche Boxster !

Dans la vidéo, Kagan parle du plaisir qu'il a à conduire des monoplaces de la fin des années 60, comme la Lotus 49. En utilisant Forza Motorsport, il a réalisé une maquette de carrosserie et a opté pour un design qui correspond généralement à celui d'une voiture de course à roues ouvertes d'époque. Le projet a commencé par la recherche d'un Boxster d'occasion - le modèle en vente le moins cher des États-Unis. Il en a choisi un pour 2500 dollars (l'équivalent actuel de 2100 €) qui lui a fourni un moteur en état de marche, une transmission, des freins, une crémaillère de direction et d'autres petits composants dont il avait besoin. Il est également équipé d'une suspension à biellettes.

Au bout de six mois, à l'approche du premier jour de la voiture sur piste, il avait encore beaucoup à faire. Il n'a pas réussi à mettre la touche finale à la voiture avant de faire de la piste, comme par exemple régler un problème de pression apparu lors d'un test sur un banc, ou réparer le radiateur. La vidéo se termine par la voiture de Kagan qui tourne sur la piste avant de passer la ligne droite avec enthousiasme, bien qu'elle ne puisse pas encore rouler à fond sur le parcours.

Cela fait huit mois que Kagan a commencé le projet, et il reste encore beaucoup de choses à terminer. Kagan termine la vidéo en disant qu'il pourrait y avoir plus de fonctions encore à l'avenir - il a des milliers d'idées - tout en nous laissant voir la F1 jusqu'à son achèvement. C'est une construction ambitieuse, même si elle avance bien. Nous sommes impatients de voir le produit fini. Et peut-être a-t-il déjà d'autres projets en tête ?