Si Iron Man aime les Audi, celui qui l'incarne à l'écran a encore meilleur goût !

Spécialistes de la fibre de carbone, SpeedKore n'est pas nouveau sur la scène du restomod, ces voitures anciennes refaites à neuf, ou presque. Des Ford, des Chevrolet, des Dodge et autres Plymouth, la société basée dans le Wisconsin s'est essentiellement attaquée à des voitures américaines. Mais ça a changé il y a peu avec cette BMW 3.0 CS de 1974, une commande spéciale passée à Speedkore par un certain... Robert Downey, Jr !

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise travaille pour "RDJ" - SpeedKore ayant collaboré avec l'acteur sur sa Ford Mustang Boss 302 de 1970, ainsi que sur une Chevrolet Camaro de 1967, que l'acteur a donnée à son collègue Chris Evans. Mais c'est la première fois que la firme s'intéresse à une voiture allemande, et l'utilisation du très beaux coupé BMW E9 (dans ce cas une 3.0 CS de 1974) montre que SpeedKore est sérieux à propos de voitures de sport européennes aussi.

Galerie: SpeedKore 1974 BMW 3.0 CS pour Robert Downey Jr

Fait inhabituel pour l'entreprise, la voiture de Downey Jr. est en fait en acier, SpeedKore se chargeant de la restauration complète du métal en interne. Ses racines en fibre de carbone sont visibles grâce à une calandre avant personnalisé, des moulures de bas de caisse et un pare-chocs arrière, contribuant à l'aspect moderne-classique de la voiture.

La peinture extérieure rouge brique se marie avec la calandre et les vitres d'origine BMW en gris titane Cerakote, avec un jeu de roues forgées en trois parties HRE en bronze qui fait écho au travail de restauration. Derrière les roues on trouve des amortisseurs Bilstein et un des étriers de freins Brembo à six pistons à l'avant et à quatre pistons à l'arrière.

On note quand même à l'extérieur quelques touches pour le moins originales, notamment cette moulure originale de la ceinture de caisse en bois hydrographié, ainsi que l'aileron arrière usiné sur mesure. M. Downey a demandé que ces modifications soient assorties à l'intérieur. Ce ton de bois gris apparaît ainsi sur le volant et le tableau de bord de la Nardi, s'associant parfaitement à la sellerie couleur café qui présente des assises et dossiers de sièges et des panneaux de portes tissés. 

SpeedKore 1974 BMW 3.0 CS Interior

Bien qu'il semble relativement d'origine, SpeedKore a en fait remodelé chaque pièce du tableau de bord de la BMW E9 pour faire de la place pour une instrumentation signée Classic Instruments et un écran tactile d'infodivertissement caché. La banquette arrière a été remplacée par un coffre à bagages rembourré, et le coffre abrite une glacière Yeti intégrée et doublée de cuir. On peut imaginer pire façon de se rendre à la plage que dans ce restomod, les quatre vitres baissées (sans montant central), le toit ouvrant ouvert et le glacière montée dans le coffre rempli de snacks et de boissons gazeuses.

La mécanique de la 3.0 CS de 1974 de Robert Downey Jr. n'est pas en reste. Alors que la voiture d'origine était équipée du M30 3,0 litres à carburateur, la BMW de Speedkore reçoit un S38 à injection que l'on trouve à l'origine dans la M5 génération E34 ! Le six cylindres de 3,6 litres produit 311 chevaux (232 kilowatts), une amélioration significative par rapport aux 180 chevaux (134 kW) de la CS. En revanche, petite déception, puisque cette BMW préparée opte pour une boîte automatique à quatre vitesses ZF, et non la boîte manuelle haute performance qu'elle mérite.

À part ce petit écueil, Robert Downey, Jr. et SpeedKore ont une fois de plus réalisé un incroyable travail - même en s'attaquant pour la première fois à une voiture allemande. En espérant qu'ils y aient pris goût !