Ce système s'inscrit dans le cadre du développement d'un véhicule partiellement autonome.

Comme vous n'êtes pas sans le savoir, certains marchés automobiles ont leurs petites spécificités qui peuvent vite se transformer en calvaire pour les constructeurs. Les éléments de sécurité divergent parfois en fonction des pays, tout comme les normes de dépollution. L'emplacement du volant oblige également les fabricants à adapter leur chaîne de production.

Grâce aux nouveaux éléments techniques sans liaisons mécaniques mais électroniques, il est désormais possible de s'affranchir de certaines contraintes, notamment au niveau de la direction. Volvo vient de déposer un brevet avec un tableau de bord inédit dans lequel le volant pourrait coulisser de la droite vers la gauche et inversement.

Brevet du volant coulissant Volvo

Bien évidemment, ce système, aussi ingénieux soit-il, soulève quelques questions, notamment au niveau de l'emplacement des pédales. Volvo a donc également déposé dans son brevet des éléments sensibles à la pression permettant de simuler l'utilisation des pédales. Ce système pourrait aussi permettre de revoir la disposition des occupants à l'avant avec la possibilité d'avoir un siège central, un peu à l'image d'une McLaren F1.

Ce dépôt de brevet s'inscrit dans le cadre du développement d'un véhicule partiellement autonome. D'où la présence d'un volant justement. Ce système pourrait aussi permettre aux constructeurs de simplifier leur chaîne d'assemblage.