Il s'agira sans doute du dernier modèle badgé Renault Sport avant l'intronisation d'Alpine dans la gamme des futures Renault sportives.

Comme vous n'êtes pas sans le savoir, en raison des normes environnementales, la gamme des voitures sportives, en particulier celle des citadines et des compactes, se réduit comme peau de chagrin. Cette année, la Peugeot 308 GTi disparaît du catalogue, la Hyundai i30 N restylée ne foulera même pas le sol européen tandis que l'avenir de la Honda Civic Type R sur le Vieux Continent est plus qu'incertain.

L'avenir passera donc par des voitures hybrides rechargeables, comme pour la future Peugeot 308 PSE, qui devrait adopter une motorisation hybride rechargeable de plus de 300 chevaux. Le groupe Volkswagen a déjà emboîté le pas avec des pseudos sportives hybrides rechargeables. Nous pouvons citer par exemple la Škoda Octavia RS iV ou encore la nouvelle Cupra Leon eHybrid, deux modèles de 245 chevaux, assez lourds, et dont le comportement routier s'apparente plus à celui d'une voiture dynamique plutôt qu'à celui d'une sportive.

Du côté de chez Renault, la star des sportives c'est évidemment la Mégane R.S., déclinée en version Trophy et même Trophy-R. Cette dernière détient d'ailleurs le record au tour de sa catégorie sur la boucle nord du Nürburgring. Malgré son pedigree, la Mégane R.S. ne résistera pas bien longtemps aux nouvelles normes, elle qui est déjà fortement impactée par la taxe sur les rejets de CO2 en France. Ainsi, la prochaine Renault Mégane sportive pourrait aussi passer à l'hybride, voire même au 100 % électrique.

Renault Mégane R.S. Trophy-R - 2019

Notez bien l'usage du terme "Renault Mégane sportive", tout simplement parce que la Renault Mégane R.S. va disparaître. En effet, Luca de Meo, le nouveau patron de Renault, va annoncer en janvier prochain la prise de pouvoir d'Alpine en tant que marque et label sportif au sein du groupe Renault, et donc en quelque sorte la "dissolution" de l'entité Renault Sport.

Ali Kassai, le responsable des produits futurs du groupe Renault, a ainsi confirmé à nos confrères de l'Argus que la fin de carrière de la Mégane R.S. était programmée pour dans trois ans, c'est-à-dire pile poil la fin du cycle de vie de la voiture. Par la suite, la future Mégane sportive devrait être électrifiée, d'autant plus que le nouveau patron de Renault Sport, Roberto Bonetto en poste depuis le mois de mars 2020, était auparavant responsable de la gamme électrique.

Elle arborera également le label "Alpine Sport", qui devrait être apposé à tous les nouveaux modèles sportifs du groupe Renault. De ce fait, en 2023, il pourrait donc s'agir de la dernière Renault Mégane R.S. à proprement parler, avant qu'elle devienne probablement la Renault Mégane "Alpine Sport"... et une voiture électrifiée par la même occasion.