Elle ne sera produite qu'à seulement 20 exemplaires.

L'édition "Les Légendes du Ciel" célèbre le succès de la marque dans l'aéronautique au début du XXe siècle. À cette occasion, Bugatti va produire une série limitée à 20 exemplaires. Chaque unité sera vendue à 2,88 millions d'euros !

La Chiron Sport Les Légendes du Ciel est peinte en gris mat. Sa carrosserie porte une large bande blanche brillante. Les couleurs du drapeau français sont visibles au niveau des bas de caisse. La calandre en forme de fer à cheval est en noir brillant. Enfin, l'échappement est en Inconel, il a été imprimé en 3D et résiste aux hautes températures. 

Bugatti Chiron Sport Les Légendes du Ciel
Bugatti Chiron Sport Les Légendes du Ciel

Un peu partout, à l'intérieur comme à l'extérieur, la Bugatti Chiron Sport Les Légendes du Ciel porte un logo représentant les hélices d'un avion. Il est visible au niveau des ailes avant, mais aussi, au niveau des appuis-tête et de la console centrale. 

La mention "Les Légendes du Ciel" est projetée au sol lors de l'ouverture des portes. On la retrouve également sur les seuils de porte en aluminium brossé. L'habitacle est revêtu de cuir brun clair avec des garnitures en aluminium. Les panneaux de porte présentent un avion de type Nieuport 17 en course avec une voiture Bugatti Type 13. En option, les acheteurs pourront commander des sièges confort et le toit "Sky View".

Bugatti Chiron Sport Les Légendes du Ciel
Bugatti Chiron Sport Les Légendes du Ciel

Le moteur est celui de la Chiron Sport. Le W16 de 8,0 litres a une puissance de 1500 ch et un couple de 1600 Nm. De nombreux pilotes Bugatti tels qu'Albert Divo, Robert Benoist et Bartolomeo "Meo" Costantini, ont volé pour l'armée de l'air française. L'aviateur français Roland Garros a conduit en privé une Bugatti Type 18 "pour être rapide sur la route comme dans les airs", déclare Stephan Winkelmann, président de Bugatti. 

Si Bugatti est considéré comme étant un constructeur automobile, sachez que l'entreprise a également une longue histoire dans la fabrication de moteurs pour l'industrie aéronautique. L'une des créations les plus étranges est le moteur de 24 litres avec deux rangées de huit cylindres. Il s'agissait plutôt d'un U16 (et non d'un V16). En 1937, Ettore Bugatti a même travaillé sur un avion complet dans l'espoir de battre des records de vitesse avec celui-ci, mais la Seconde Guerre mondiale a mis fin à son projet.