Trois ans après le lancement du Dacia Duster de seconde génération en Europe, le marché russe accueille le Renault Duster.

Le marché russe a toujours été pour le moins particulier pour Renault, avec des modèles que nous ne connaissons pas forcément en France, ou bien des versions badgées différemment. Néanmoins, il peut y avoir des passerelle entre le marché russe et le reste de l'Europe, à l'image du Renault Arkana, un SUV coupé à la base destiné au marché russe, et qui, au vu du succès rencontré après sa présentation, sera bientôt commercialisé en France.

L'autre pratique en Russie, c'est aussi de badger les véhicules Dacia en Renault. Une politique qui n'est pas tout à fait au goût du nouveau patron du groupe Renault, Luca de Meo, qui souhaite que Dacia s'émancipe davantage de Renault. En effet, en dehors de l'Europe et de quelques pays autour de la Méditerranée, les Dacia sont des Renault. Mais le dirigeant italien, fraîchement débarqué à la tête du Losange, n'a pas encore eu le temps de mettre en pratique sa stratégie.

Nouvelle Renault Duster pour la Russie (2020)
Nouvelle Renault Duster pour la Russie (2020) tout-terrain

De ce fait, le marché russe accueille, trois ans après l'Europe, le Dacia Duster. Enfin pas vraiment, puisqu'il s'agit là-bas du Renault Duster, un modèle qui ne diffère pas vraiment du Duster que nous connaissons en France, sauf la calandre, qui a été légèrement redessinée pour y loger le losange. Ce véhicule devrait suivre les traces de la première génération de Renault Duster vendue en Russie, et qui s'était écoulée à environ 440'000 exemplaires en huit ans.

Pour en revenir à notre Renault Arkana et ses péripéties relatées plus haut dans l'article, sachez, pour la petite histoire, qu'il est déjà vendu en Russie, mais avec les bases d'un Dacia Duster. Tout le contraire de la version destinée à la France et au reste de l'Europe, où l'Arkana reposera sur les bases du Captur, avec la même planche de bord notamment.

L'Arkana français aura le droit à une version hybride, tandis que l'Arkana russe se contente de deux motorisations, un quatre cylindres 1,6 litre atmosphérique de 116 chevaux et un quatre cylindres 1,3 litre TCe de 150 chevaux. Ce sont ces deux moteurs qui équiperont notamment le nouveau Renault Duster.

Galerie: Renault Duster (2021)