Évidemment on attend la confrontation avec l'Aston Martin Valkyrie !

Cela fait déjà trois ans et demi que Mercedes-AMG a dévoilé l'hypercar One. C'était alors un concept, mais nous sommes de plus en plus impatients de voir arriver la voiture de série. C'est d'ailleurs sans doute pour tempérer les attentes que de nombreux teasers en provenance d'Affalterbach ont été publiés depuis. Et cette dernière vidéo en fait partie. 

Dans ce clip relativement court, moins d'une minute, on nous donne à voir l'AMG One - vraisemblablement dans sa forme finale de production - portant une livrée qui la camoufle encore très légèrement, avec des accents rouges pour signaler la marque "E Performance" qui fera probablement ses débuts sur la GT73e. On peut dire sans se tromper que la marque à l'étoile est assez confiante quant aux capacités de l'hypercar, la qualifiant notamment d' "inégalable" ou "irréelle".

Galerie: AMG One nouvelles photos espion

Au cas où vous l'auriez oublié, l'AMG One utilise une adaptation du groupe motopropulseur installé dans la Mercedes W06 Hybride de Sir Lewis Hamilton, qui a remporté le championnat de F1 à partir de 2015. Il s'agit d'un V6 1,6 litre turbo avec quatre moteurs électriques délivrant plus de 1000 chevaux au total. Nous n'avons pas encore les chiffres définitifs, mais certains disent que le groupe motopropulseur hybride est bon pour dépasser 1200 ch.

Au cours de la phase de développement, Mercedes s'est heurté à des problèmes pour faire en sorte que le moteur complexe de l'hypercar soit conforme aux réglementations WLTP plus strictes. La société n'a eu d'autre choix que de retarder les livraisons, qui commenceront finalement dans le courant de l'année 2021. Seuls 275 exemplaires vont être produits à 2,7 millions de dollars la pièce, plus de 2,2 millions d'euros. Et toutes les Mercedes-AMG One sont vendues depuis longtemps !

Même si les futurs propriétaires ne les conduiront sans doute pas beaucoup, étant donné le statut spécial et limité du modèle, le moteur complexe de l'AMG One devra être reconstruit entièrement tous les 50'000 kilomètres. Nous ne pouvons pas imaginer le coût de la reconstruction complète d'un moteur aussi complexe et fragile qui trouve son origine dans la Formule 1. Nn peut juste quand même espérer que toutes ces hypercars ne finiront cachées dans des garages. On a aussi hâte de connaître le temps du bolide au tour sur le Nürburgring.

Alors que Mercedes et AMG nous tiennent régulièrement au courant de la One, cela fait en revanche un certain temps que nous n'avons plus entendu parler de l'Aston Martin Valkyrie à moteur V12 Cosworth. En attendant, des hypercars électriques sont sur le point de faire leur apparition sur le marché, notamment la Lotus Evija, la Pininfarina Battista et la Rimac C_Two. Toyota prévoit de lancer une version routière de sa LeMans hybride, et il y a aussi l'Aspark Owl, une voiture japonaise entièrement électrique.