Plus de 35 ans après, la Peugeot 205 T16 déchaîne toujours les passions, en témoigne cet exemplaire qui s'est échangé contre 419'260 euros.

Si vous suivez avec assiduité les ventes aux enchères, vous avez certainement remarqué un certain engouement pour les Peugeot 205, et notamment les versions GTI, dont la cote ne cesse de grimper, notamment pour les exemplaires en bon état. Et parmi les 205, la GTI n'est pas une fin en soi pour de nombreux collectionneurs, à la recherche du Graal, à savoir la Peugeot 205 T16 qui a tant fait rêver en Groupe B du championnat du monde des rallyes.

Et ce n'est pas la dernière vente aux enchères d'une 205 T16 qui va nous faire dire le contraire. En effet, lors de la vente Aguttes qui a eu lieu le 21 mars 2021, une Peugeot 205 Turbo 16 datant de 1985 a atteint la valeur de 419'260 euros. Il faut qu'il y avait pas mal d'éléments qui montraient qu'elle pourrait atteindre une somme record, à commencer par le fait qu'elle ne totalise que 10'000 kilomètres au compteur.

Peugeot 205 T16

Autre élément important et mis en valeur par la maison d'enchères au moment de la vente : cette 205 T16 a eu pour illustre propriétaire un certain Jean Todt, l'actuel Président de la Fédération internationale de l'automobile, mais qui fut aussi le directeur sportif de Peugeot Sport, et donc l'initiateur de l’auto en quelque sorte. La somme est conséquente, mais elle aurait pu l'être encore plus si la voiture en question avait couru en rallye. Ce modèle fut l'un des 219 exemplaires de route assemblés par la marque afin d’obtenir l’homologation pour la compétition.

Pour acquérir un exemplaire qui a couru en compétition, il faudra débourser le double, si ce n'est plus. En février dernier, lors de la vente Rétromobile pilotée par Artcurial, une Peugeot 205 Turbo 16 Evolution 2 de 1985, qui fut notamment pilotée par Bruno Saby, a été adjugée pour la modique somme de 977'440 euros. Si cette vente fut particulièrement fructueuse, ce n'est pas toujours le cas néanmoins.

Peugeot 205 T16

En 2016, une 205 T16 Groupe B pilotée par Ari Vatanen était estimée entre 600'000 et 800'000 euros, mais n'a finalement pas trouvé preneur. Autre exemple, en 2020, lorsque la même maison Aguttes avait mis aux enchères une autre Peugeot 205 Turbo 16, la voiture s'est échangée contre "seulement" 291'760 euros. Il faut dire qu'elle ne possédait pas forcément le pedigree du modèle qui nous intéresse aujourd'hui, puisqu'elle totalisait 39'500 kilomètres au compteur et n'a jamais appartenu à un pilote connu.

Tout l'inverse de la 205 T16 de Jean Todt qui, en plus de son pedigree, porte le numéro 33 et fait donc partie de la toute première série produite. Il s'agit également de l'une des quatre qui furent peinte en blanc. En effet, tout le reste de la production de Peugeot 205 T16 était pourvue d'un gris winchester contrasté par un liséré rouge. Pour la petite histoire, les trois autres 205 T16 blanches ont appartenu à Jean Boillot, un ancien président de Peugeot, le pilote Didier Pironi et l’ingénieur André de Cortanze.

Et pour couronner le tout, la 205 T16 de Jean Todt, qui s'en servait pour la plupart de ses déplacements quotidiens à l'époque, avait été légèrement préparée avec un moteur qui est passé de 200 à 230 chevaux. On peut donc comprendre l'engouement des enchérisseurs vis-à-vis de ce modèle exceptionnel.

Galerie: La Peugeot 205 T16 de Jean Todt