Un importateur japonais vient de conclure un accord pour racheter Caterham Cars, dix ans après son précédent rachat par Tony Fernandes.

L'Angleterre fait partie de ces rares pays à encore compter de nombreux "petits" manufacturiers automobiles, qui continuent de proposer des modèles authentiques et axés sur le plaisir. Malheureusement, pour faire face aux nouvelles normes actuelles, ceux-ci n'ont pas d'autres choix que d'évoluer, et par conséquent engager des coûts supplémentaires en recherche et développement afin de continuer à pouvoir vendre des voitures.

Mais, d'une manière générale, ces coûts sont bien trop élevés pour ces petits constructeurs. Dans le meilleur des cas, ceux-ci sont rachetés par d'autres entreprises afin de leur assurer un avenir, dans le pire, elles seront contraintes, à terme, de fermer leurs portes. Le meilleur exemple de rachat, c'est celui de Lotus qui, en 2017, est passé sous pavillon chinois grâce à la montée au capital de Geely à hauteur de 51 %. Depuis, beaucoup de choses ont changé pour Lotus, à commencer par une transition énergétique sans précédent et l'arrivée de nombreuses voitures électriques, et même d'un SUV.

Caterham Cars, autre constructeur britannique de renom, n'en est pas encore là. Pourtant, dix ans après son rachat par l’homme d’affaires malais Tony Fernandes, le constructeur change de mains et passe sous pavillon japonais. Reste à savoir si le petit constructeur anglais, qui défend corps et âme le plaisir de conduire et les sensations, parviendra à perpétuer l'esprit de la Lotus Seven, l'œuvre de Colin Chapman, et où seul Caterham possède le droit officiel de réaliser et commercialiser des copies de ce modèle.

L'entreprise japonaise à l'origine de ce rachat, c'est VT Holdings, l’importateur des Caterham Seven dans le pays depuis près de douze ans. VT Holdings importe environ 120 Caterham au Japon par an. Il s'agit également de l'une des entreprises de référence concernant l'importation de modèles Lotus et de motos Royal Enfield au pays du soleil levant. VT Holdings compte plus de 200 concessionnaires au Japon, ainsi que d’autres établissements en Afrique du Sud et en Espagne. Son directeur, Kazuho Takahashi, est, en outre, un passionné d'automobile ayant notamment couru en compétition pendant plus de vingt ans.

"VT Holdings est fier d’accueillir Caterham dans le groupe. Nous avons non seulement acheté un constructeur de voitures sportives de renommée mondiale, mais nous sommes également devenus les gardiens d’une légende de l’automobile. Nous protégerons et continuerons de développer des Seven pour relever les prochains défis qui nous attendent", explique Kazuho Takahashi.