Les moteurs dCi seront simplement mis à jour.

Il est loin le temps où le diesel dominait les ventes de voitures neuves. Après le scandale du dieselgate, ce carburant a perdu beaucoup de terrain. En France, la part du diesel est passée de 47% en 2017 à 24,4% au premier trimestre 2021. Il faut préciser que l'essence a lui aussi reculé, mais dans une moindre mesure, au profit des électriques et des hybrides rechargeables. 

Le diesel ne fait plus recette et nombreux sont les constructeurs à ne plus proposer ce type de motorisation. Du côté de Renault, le diesel continuera d'exister mais à l'image de Volkswagen et d'Audi, le fabricant a annoncé ne plus développer de nouvelle génération de moteurs diesel

En effet, le patron de Renault a confirmé que son entreprise n'investira plus un rond pour le développement de moteurs diesel de nouvelle génération. Cela dit, le constructeur au losange continuera de mettre à jour ces moteurs existants afin de se conformer aux nouvelles réglementations.

Renault a fait le pari de l'hybride et de l'électrique. Le fabricant français lancera prochainement un tout nouveau modèle à piles préfiguré par le concept Renault Mégane eVision. Il a aussi annoncé l'arrivée de la Renault 5 électrique qui sera produite dans l'hexagone. Côté hybride, les clients peuvent choisir entre différents modèles qu'ils soient rechargeables ou non comme la Clio E-Tech hybride, le Captur E-Tech hybride rechargeable, Arkana E-Tech hybride, etc. 

Renault fait sa Renaulution. Ces derniers mois, le constructeur a multiplié les annonces. Il a en outre recruté Giles Vidal, changé son logo, bridé la vitesse maximale de ses voitures à 180 km/h, transformer Alpine en marque 100% électrique et mis fin à Renault Sport.

En 2020, Renault a essuyé une lourde perte. Son chiffre d'affaires a baissé de 43,5 milliards d'euros, soit une baisse de 21,7% par rapport à 2019.