L'ADAC a publié son rapport 2020. Découvrez quels sont les modèles les plus et les moins fiables.

Avec l'épidémie de coronavirus et le trafic routier considérablement réduit, les agents de l'ADAC ont eu beaucoup moins de pannes à réparer. Les patrouilleurs routiers sont intervenus environ 3,4 millions de fois en 2020 contre 3,8 millions de fois en 2019. Selon eux, les pannes de batterie ont significativement augmenté

De mars à juillet 2020, le nombre était dans certains cas nettement plus élevé que durant le reste de l'année. Globalement, la part des défaillances de batteries dans l'ensemble des pannes est passée de 41,8 % l'année précédente à 46,3 %. La raison : pendant ces mois de confinement, de nombreux véhicules ont peu ou pas roulé. Si les batteries n'ont pas supporté ces semaines d'arrêt, l'ADAC relève que les crevaisons sont en baisse. 

L'étude de l'ADAC montre aussi que les véhicules électriques sont plus sujettes à tomber en panne que les véhicules thermiques à cause de leur batterie de 12V (54% contre 46,3%). En revanche, le moteur et la batterie des voitures électriques sont très fiables, ces organes ne représentent que 4,4% des interventions.

Au total, 109 modèles de 25 marques différentes ont été évalués. Selon l'ADAC, 40 de ces modèles ne présentent aucun souci de fiabilité. La moitié a une fiabilité relative et 16 modèles ont obtenu des résultats décevants.  

ADAC Pannenstatistik 2020

Toutes les pannes survenues en Allemagne au cours de l'année 2020 et pris en compte dans ce rapport ont affecté des véhicules âgés de 3 à 10 ans (première immatriculation de 2011 à 2018) et ont été vendus et immatriculés à au moins 10'000 exemplaires.

La première place de la voiture la moins fiable revient à la Kia Ceed âgée de 10 ans avec une fréquence de 52,7 pannes pour 1000 véhicules. Seules les versions plus récentes de la Coréenne sont presque exemptes de pannes. Toutes années confondues, les défauts les plus fréquents - hormis la batterie - concernaient le démarreur, la pompe à essence, la courroie de distribution et les bougies d'allumage.

Les Hyundai i20 les moins récentes rencontrent aussi des soucis de fiabilité (bougies d'allumage). En ce qui concerne les VW Sharan et Seat Alhambra, les principaux problèmes viennent de l'AdBlue et du FAP.

ADAC Pannenstatistik 2020

 

La Smart Forfour, en vente depuis 2015, a rencontré quelques soucis. La batterie tombe en panne très fréquemment. L'Opel Insignia, le Nissan Qashqai, le Ford S-Max et les Renault Kangoo ont aussi eux quelques problèmes.

Parmi les bons élèves, on trouve un nombre particulièrement important de véhicules des marques Audi et BMW. Les A3, A4, A5, Q3 et Q5 sont les champions de la fiabilité chez Audi. S'il y a des pannes, les statistiques relèvent fréquemment le câble d'allumage dans le cas de l'ancienne A1 et les injecteurs dans le cas du Q5. Chez BMW, la Série 1, la Série 2, la Série 3, la Série 4, les X1, X3 et Mini n'ont pratiquement pas eu de problèmes .

Les Mercedes Classe A, CLA, GLA ainsi que les Classe C, GLC et GLK suivent de près, avec un nombre de pannes légèrement supérieur. Ce que l'ADAC ne mentionne pas, cependant, c'est que les marques premium allemandes ont leurs propres services de dépannage, l'étude n'est donc pas représentative de la réalité...

ADAC Pannenstatistik 2020

Selon l'ADAC, les Fiat Punto et Dacia Sandero sont très fiables. Dans le cas de la Punto, il est très surprenant de voir que même les voitures très anciennes (de 2011 à 2013) aient eu peu de pannes. 

Galerie: Les statistiques 2020 de l'ADAC