Quatre exemplaires seront fabriqués et trois d'entre eux seront commercialisés par la marque.

En marge du Grand Prix de Monaco qui s'est tenu ce week-end, Alpine a dévoilé une série un peu spéciale et très limitée de son A110S. Ces exemplaires, au nombre de quatre, ont été créés en collaboration avec l'artiste argentin Felipe Pantone, spécialisé dans le street art et les graffitis un peu psychédéliques. 

"Le travail de peinture sur la carrosserie, réalisé entièrement à la main par l'artiste, représente plusieurs semaines de travail. Afin de rendre le fruit de cette collaboration entre plus exclusif, chacun des trois modèles proposés à la vente fera l’objet de subtiles variations graphiques afin de faire de chacune de ces A110 une pièce unique".

Alpine A110S x Felipe Pantone

Comme vous pouvez le constater via les photos à disposition, les changements sont avant tout esthétiques. Sous le capot, nous retrouvons toutes les caractéristiques d'une Alpine A110S classique, à savoir un quatre cylindres 1,8 litre turbo de 292 chevaux et 320 Nm de couple, le tout envoyé aux seules roues arrière via une boîte de vitesses robotisée à double embrayage à sept rapports. De quoi lui garantir un 0 à 100 km/h abattu en l'espace de 4,4 secondes et une vitesse de pointe de 250 km/h.

Sur les quatre exemplaires qui seront fabriqués, trois seront vendus par Alpine, tandis que le quatrième devrait être conservé par la marque. Si les séries spéciales de l'Alpine A110 rencontrent, en général, un certain succès, le cas des trois exemplaires conçus en collaboration avec Felipe Pantone est plus incertain.

En effet, cette série spéciale est facturée au prix fort, à savoir 125'000 euros l'unité, soit 56'000 euros de plus qu'une A110S de base. Outre le caractère exclusif de la voiture au vu du nombre très limité d'exemplaires fabriqués, l'intérêt de cette version est avant tout esthétique et les acheteurs intéressés par ce modèle y verront sûrement un tout autre intérêt que la voiture en elle-même.

Galerie: Alpine A110S x Felipe Pantone