La septième manche de la saison 2021 de Formule 1 aura lieu ce week-end : c'est le Grand Prix de France, sur le circuit du Castellet.

C'est la 17ème fois que la Formule 1 se rend au Castellet : le dernier Grand Prix en date fut celui de 2019, remporté par Lewis Hamilton. Merveille de modernité dès sa construction a la fin des années 1960 et au début des années 1970, réalisée sous l'impulsion du chef d'entreprise Paul Ricard, le tracé du Castellet a vite accueilli la Formule 1 avec une première édition du GP de France qui s'y est tenue en 1971.

Entre 1971 et 1984, le circuit organise l'épreuve en alternance avec d'autres pistes, avant de devenir son unique maison de 1985 à 1990. À compter de 1991, Magny-Cours prend le relais. C'est via le Circuit Paul Ricard que la F1 fait son retour dans l'Hexagone en 2018, après neuf saisons d'absence. En 2020, l'épreuve n'a pas lieu en raison de la pandémie de COVID-19.

Longue de 5,842 kilomètres et composée de 15 virages, la piste varoise favorise la vitesse en dépit d'une ligne droite du Mistral coupée en deux par une chicane qui est par ailleurs la principale zone de dépassement du tracé. Toutefois, la vitesse moyenne globale est cassée par des enchaînements de virages à basse/moyenne vitesse.

Le tracé, qui a longtemps été une piste d'essais de tout premier plan, est particulièrement connu pour ses dégagements asphaltés et ses bandes rugueuses de couleur qui lui offrent un décor atypique et de nombreuses échappatoires pour les pilotes. En course, il faut boucler 53 tours, pour une distance totale de 309,626 kilomètres.