Mazda n'est pas forcément le constructeur qui fait le plus parler de lui en ce moment, mais la marque nourrit de grandes ambitions pour les années à venir avec, au programme, quelques nouveautés plutôt alléchantes qui, comme souvent chez Mazda, vont un peu à l'encontre des tendances actuelles.

Parmi les annonces officialisées par la marque, entre 2022 et 2023, deux nouveaux SUV vont intégrer le catalogue européen avec les CX-60 et CX-80. En Amérique du Nord, trois autres SUV vont arriver, à savoir les CX-50, CX-70 et CX-90.

Quoi de neuf sur le Vieux Continent ?

La répartition des modèles entre les différents continents a été réalisée "en fonction de la largeur des routes et des espaces de stationnement". Ainsi, les voitures plus larges et plus grandes, comme le CX-70 et le CX-90, ne seront vendus que sur des marchés, comme l'Amérique du Nord notamment, qui peuvent "physiquement" accueillir un certains types de voitures.

L'Europe et le Japon, quant à eux, auront le droit à des modèles développées pour s'adapter à leur contexte urbain. Le CX-50 est un cas particulier : il s'agit en réalité d'une évolution de "notre" CX-5 et il sera vendu exclusivement aux États-Unis. Le CX-5 "européen", quant à lui, perdurera et disposera de technologies plus avancées.

Toujours est-il que la majorité des nouveaux modèles sera des crossovers ou des SUV. La taille devrait augmenter proportionnellement au numéro du modèle. Le CX-60 aura le droit à cinq places, tandis que le CX-80 pourra accueillir jusqu'à sept personnes. Selon les premières rumeurs, les CX-60, CX-70, CX-80 et CX-90 seront basés sur une nouvelle plateforme avec une architecture propulsion ou bien quatre roues motrices, tandis que le CX-5 (et le CX-50 pour les États-Unis) continuera à être développé sur la même architecture que les Mazda3 et Mazda CX-30, c'est-à-dire en traction ou en transmission intégrale.

Les hybrides d'abord, les électriques ensuite

En Europe, les CX-60 et CX-80 seront proposés avec des groupes motopropulseurs hybrides rechargeables accueillant un moteur essence quatre cylindres et un bloc électrique. Par la suite, les moteurs Skyactiv-X essence six cylindres et Skyactiv-D diesel seront proposés avec une hybridation légère de 48V.

Mazda se concentrera également sur la MX-30 et son évolution. Actuellement disponible uniquement en 100 % électrique, ce SUV compact recevra une variante hybride avec un moteur rotatif au premier semestre 2022. En parlant d'électrification, un nouveau modèle développé sur une plateforme conçue exclusivement pour les voitures électrique fera ses débuts en 2025. Enfin, Mazda prévoit de ne vendre que des modèles électrifiés à partir de 2030.