Il n'est pas rare que des voitures d'exception soient découvertes abandonnées ou stationnées depuis très longtemps sans que leur propriétaire n'y prête attention ou les entretiennent convenablement.

Il est même assez fréquent que ces voitures se retrouvent un jour ou l'autre en vente sur internet. Cela fait les beaux jours des collectionneurs et des restaurateurs, et aussi, des histoires à vous raconter. Aujourd'hui, nous nous intéressons à cette Lamborghini Urraco qui a été délaissée depuis un sacré bout de temps et qui est maintenant à vendre sur eBay. 

D'après le vendeur, cette Lamborghini a appartenu à un prince saoudien du nom de Mansour ben Abdelaziz Al Saoud. L'homme l'aurait commandé à sa sortie dans les années 70 dans une configuration unique, puis, elle aurait été abandonné en cours de route.

Galerie: La Lamborghini Urraco d'un prince saoudien

L'histoire ne dit pas vraiment ce qui s'est réellement passé, le vendeur explique simplement que la supercar était à New York avant d'être envoyée au Texas où elle n'a plus bougé depuis au moins 1985. En restant immobile aussi longtemps, vous vous doutez bien que l'Urraco n'est plus en état de marche, et qu'elle nécessite une restauration complète en bonne et due forme. 

Il semblerait que les collectionneurs ne se soient pas rués sur ce lot. Au moment où nous rédigeons cet article, la vente prendra fin dans 10 heures et seulement 9 enchères ont été placées. Le prix de réserve n'a même pas été atteint. Pas étonnant, le vendeur précise dans son annonce que cette voiture n'a ni moteur ni transmission, il lui manque aussi les pare-chocs et les poignées de portes. 

Lorsque de sa commercialisation, cette Lamborghini Urraco P250S était motorisée par un V8 de 250 ch. Grâce à son numéro de série, on apprend qu'elle a été produite et livrée en juillet 1974 à une agence à Beyrouth, au Liban. Elle a initialement quitté les chaînes de montage en couleur Argento (un dérivé de gris), avant d'être repeinte en rouge pour une raison inconnue.