L'avancée technologie permet de voir l'arrivée de choses absolument géniales dans notre quotidien, notamment concernant l'automobile, mais il y a malheureusement certaines de ces "avancées" que l'on ne peut malheureusement pas qualifier de la sorte.

Parmi les principaux griefs des voitures modernes, il y a la partie ergonomie à bord, avec l'arrivée du tout tactile. De nombreuses commandes, auparavant accessibles du bout des doigts directement via une commande physique, sont maintenant dissimulées un innombrable univers de menus et de sous-menus.

Plusieurs constructeurs ont été épinglés par la presse et les clients vis-à-vis de ces soucis d'ergonomie, dont Volkswagen et ses volants avec commandes tactiles. Mais le constructeur allemand semble avoir tenu compte des remarques émises par la presse et les clients. Selon Thomas Schäfer, le directeur de Volkswagen, qui s'est exprimé sur LinkedIn, le constructeur va faire machine arrière avec le retour des boutons-poussoir.

"Nous affinons notre gamme et notre design, et nous créons une nouvelle simplicité dans l'utilisation de nos véhicules. Par exemple, nous revenons au volant avec les boutons-poussoir ! C'est ce que les clients attendent de Volkswagen."

Volkswagen Golf Faclift (2023) Mule avec intérieur

L'intérieur de la future Volkswagen Golf restylée

La Volkswagen Golf restylée, prévue l'année prochaine, pourrait être la première à bénéficier de ce retour en arrière. À la fin du mois dernier, un prototype a été repéré avec un immense écran tactile pour le système d'info-divertissement, mais avec des boutons plus traditionnels au volant.

Une petite avancée, mais l'ergonomie devrait rester toutefois compliquée. Il y a toujours plusieurs commandes tactiles sur la console centrale, et notamment un curseur pour régler la température de la ventilation. Il en va de même pour le réglage du volume de la musique, alors qu'une petite molette classique suffirait amplement pour améliorer l'expérience client.