La marque aux anneaux a dévoilé cette A8 sept portes, baptisée "L extended".

Parlons chiffres d’emblée : cette A8 "L extended" est longue de 6,36 mètres, pour un empattement couvrant 4,22 mètres. Si Audi qualifie son véhicule de "berline de luxe exceptionnellement longue", le terme "limousine" (dans son sens le plus moderne) n’est pas galvaudé.

Cette Audi A8 a fait l’objet d’un développement long de douze mois ; un temps de travail nécessaire pour revoir entièrement la rigidité du véhicule, mais aussi pour définir cette teinte bleue "clair de lune" spéciale.

Audi a en réalité intégré davantage de tubes profilés en aluminium, notamment au sein du toit de l’auto, qui accueille par ailleurs un panneau de verre long de 2,4 mètres. Tel que la loi l’exige pour les véhicules de cette longueur, des feux de position latéraux supplémentaires ont été intégrés.

L’intérieur de cette A8 est évidemment à la hauteur du standing de ses acheteurs potentiels. Les sièges sont munis de cuir Valcona extra-souple beige, tandis que les deuxième et troisième rangées bénéficient d’un réglage électrique. Une console centrale munie d’un écran et d’une glacière sépare quant à elle les sièges de la troisième rangée.

Sous la capot, on retrouve un V6 3 litres turbocompressé produisant 310 chevaux pour un couple de 440 Nm. Ses performances sont plus que décentes, la berline XXL atteignant le 0 à 100 km/h en 7,1 secondes pour une vitesse de pointe de 250 km/h.

D’un poids total de 2418 kg, cette A8 "L extended" est munie du système de freinage présent sur la S8. Elle dispose par ailleurs d’un système de traction intégrale quatre roues motrices dont la puissance provient d’une transmission tiptronic à huit rapports.

L’anecdote nous fera retenir que la famille royale norvégienne fait d’ores et déjà partie des clients inscrits dans le carnet de commandes d’Audi.

 

Abonnez-vous à la newsletter

Audi A8 L six-door