Fernando Alonso a déclaré qu’il restait concentré sur la victoire au Championnat du monde l'année prochaine.

Le pilote espagnol croit toujours qu'il faudra du temps pour que la collaboration entre McLaren et Honda devienne un succès, mais il y a eu des progrès encourageants cette saison. Tandis que les victoires semblent loin, Alonso indique que son objectif est toujours de se battre pour le titre mondial dès 2017.

"L'année prochaine, nous voulons remporter le Championnat du monde", a déclaré Alonso à Autosprint. "Ça peut sembler étrange par rapport à là où nous nous trouvons, mais le but est celui-ci. J'aimerais être devant plus souvent, mais maintenant la situation est ce qu'elle est. Je prends cela comme un projet en maturation, en attendant les jours meilleurs."

Alonso admet que les frustrations de la saison passée - quand le moteur Honda s'est révélé peu compétitif et peu fiable - étaient difficiles à encaisser à l'époque, mais qu'elles ont aidé dans le processus d'apprentissage.

"L'année dernière a été très difficile, c'était douloureux, parce que nous avions des problèmes en piste qui auraient pu être résolus avec des tests. Cette année, nous voyons que les choses se sont améliorées."

"Nous sommes peut-être l'équipe qui a le plus progressé sur les 12 derniers mois. Le problème est que les autres constructeurs ont travaillé pendant 36 mois et il n'est pas facile de reprendre l'avantage avec moitié moins de temps."

"Nous avons réussi la fiabilisation, mais nous manquons toujours de performance. Elle viendra l'année prochaine. Et je suis sûr que le temps viendra où nous serons les meilleurs de tous."

Le travail de Honda

Alonso pense également que les changements initiés dans le management du côté de Honda pendant l'hiver, avec un nouveau directeur Yusuke Hasegawa qui a remplacé Yasuhisa Arai, ont bien fonctionné.

"Les progrès sont vite arrivés", ajoute Alonso. "Le nouveau directeur, Hasegawa, vient directement de la course et est plus ouvert aux nouvelles idées, et il a une philosophie différente."

"Les choses se sont améliorées mais nous sommes conscients que nous sommes au moins huit mois derrière notre objectif prévu. En plus, il y a toujours de petites erreurs que nous faisons durant les week-ends, comme avec les stratégies en qualifications ou en course."

"[Le prochain directeur de McLaren, Jost] Capito devra s'impliquer dans ces aspects, en utilisant l'inspiration de ses expériences précédentes dans d'autres catégories. Ces petits changements nous aideront à progresser rapidement."

 

Source: Motorsport.com