L’Automobile Club de l’Ouest, organisateur des 24 Heures du Mans, s’est fixé un objectif clair pour 2026 : créer une catégorie réservée à l’hydrogène aux 24 Heures du Mans et en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. Ainsi, l’institution a dévoilé, mercredi 11 octobre, un nouveau prototype qui prône l’hydrogène pour la compétition.

Prototype Mission H24 3

Il s’agit du troisième projet en collaboration entre l’Automobile Club de l’Ouest et le H24 Project après la LMPH2G et la H24. Cette auto est propulsée par un moteur électrique, qui alimente les roues arrière, de 650 kW (soit 872 ch).

LMPH2G voiture

Le prototype de course LMPH2G a bouclé un tour du grand circuit de 13,626 kilomètres, à quelques minutes du départ des 24H du Mans, en 2019.

Ce dernier offre comparables aux plus grandes voitures de courses et sa particularité réside dans son poids de seulement 30 kg, contre 48 kg dans la H24. Cette prouesse technologique permet d'optimiser le rapport poids-puissance de la voiture, chose indispensable en course automobile.

H24 voiture

La H24 a été développée aux côtés de Total et Michelin-Symbio.

Le nouveau prototype du programme MissionH24 est doté d’un système pile à hydrogène Symbio, utilisant une technologie multi-stacks de nouvelle génération. La pile à hydrogène est constituée de plaques et membranes dans lesquelles a lieu une réaction électrochimique produisant de l’électricité ainsi que de la chaleur et de l’eau. Sa puissance maximale est de 300 kW et sa densité de puissance obtient un gain de +50% par rapport au système qui équipe la H24.

Une nouvelle ère pour la course automobile ?

Mais penchons nous sur les deux réservoirs d'hydrogène. Développés avec Plastic Omnium, il pèsent environ 100 kg, au total, et peuvent stocker 7,8 kg d'hydrogène à une pression de 700 bars. Ils ont été installés selon la réglementation imposée par la FIA et sont certifiés par la norme internationale ECE R134, ce qui garanti la conformité aux spécifications les plus strictes en matière de sécurité. Pour stocker toute cette énergie, le prototype est équipé d'une batterie lithium haute performance de 80kg. Elle délivre jusqu’à 400 kW de puissance.

Prototype Mission H24 1

En tant que partenaire clé de MissionH24 (qui existe depuis 1906), Michelin a développé des pneus sur mesure pour le véhicule. À l'intérieur du cockpit, la structure plus étroite permet de réduire le poids et offre de l'espace pour des éléments aérodynamiques et de refroidissement.

Cette voiture est le signe de l’émergence d'une catégorie à l'hydrogène aux 24 Heures du Mans avec l’espoir d’aligner puissance et performance avec l’écologie. Vous êtes convaincus ?

Galerie: Prototype MissionH24