Lorsque vous regarderez le Super Bowl 58 en février, vous ne verrez ni Will Ferrell, ni Dr. Evil, ni aucun des personnages que General Motors a créés pour ses publicités ces dernières années. Selon un récent rapport d'Ad Age, le constructeur automobile se retire de la publicité pour le Super Bowl.

Aucune raison spécifique n'est mentionnée pour ce changement de cap. Un porte-parole de GM a confirmé la décision à Motor1, déclarant que l'entreprise "évalue continuellement ses stratégies médiatiques pour s'assurer qu'elles s'alignent sur ses priorités commerciales".

Ce n'est un secret pour personne que la publicité pendant le Super Bowl est extrêmement coûteuse. Selon Forbes, un spot publicitaire de 30 secondes diffusé la saison dernière a coûté en moyenne 7 millions de dollars (soit 6,4 millions d'euros). GM a diffusé un spot de 60 secondes lors du Super Bowl 57, sans compter le coût du tournage, du montage, des effets spéciaux (nous supposons qu'un GMC Sierra EV Denali n'a pas réellement traversé une horde de zombies) et les salaires des stars du mini-film. Nous ne savons pas quelle est la part de Will Ferrell, mais le temps d'antenne de ce spot a probablement coûté à lui seul environ 14 millions de dollars (12,8 millions d'euros).

Si l'on veut réduire le budget publicitaire, surtout après une longue grève de l'UAW qui a réduit les bénéfices, c'est certainement une solution viable. Et cela pourrait être le cas ici. GM Authority nous rappelle qu'un nouveau directeur du marketing a été embauché au cours de l'été, remplaçant la personne qui a donné le feu vert aux publicités du Big Game au cours des trois dernières années.

En outre, ces publicités visaient à promouvoir l'évolution de GM vers le monde électrique, en commençant par Cadillac (et Will Ferrell) en 2021. En 2022, le constructeur automobile a fait revivre le Dr Evil de la franchise Austin Powers, en faisant appel à Mike Meyers, Rob Lowe, Seth Green et Mindy Sterling pour reprendre leurs personnages.

Les ventes suggérant que les acheteurs ralentissent quelque peu leur intérêt pour les VE, de tels investissements publicitaires pourraient ne plus être aussi attrayants qu'ils l'étaient auparavant.

GM lancera-t-elle une campagne publicitaire indépendante au moment du match ? Le constructeur automobile n'a fait aucun commentaire sur cette possibilité, mais nous avons vu certaines marques profiter de l'engouement pour diffuser des publicités en ligne pendant la semaine du Super Bowl. Et il est toujours possible de changer d'avis à la dernière minute. Jeep a surpris tout le monde avec une parodie du Jour de la marmotte en 2020, réunissant Bill Murray et les acteurs originaux pour une publicité deux semaines seulement avant le match.