Mazda est connu pour ses voitures au design soigné et très agréables à conduire. Ce que l'on sait moins, c'est que le constructeur automobile japonais a un jour lancé un modèle spécial très particulier en collaboration avec le fabricant de bonbons Haribo : la Mazda 121 "Goldy".

Une collaboration entre Mazda et Haribo

La 121 "Goldy" a été développée au début des années 1990 en collaboration avec Haribo et a été proposée en série spéciale de seulement 1 000 exemplaires pour l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse. Peinte dans le jaune doré éclatant des célèbres oursons Haribo, la Mazda a été conçue par Hofele Design, une entreprise qui s'occupe habituellement du tuning des voitures de luxe allemandes.

Mazda 121 « Goldy »

L'équipement comprenait un volant Momo dont le moyeu était orné d'un ourson doré. Les pare-soleils pour les vitres arrière et les enjoliveurs étaient également réalisés dans le look des bonbons Haribo. Chaque "Goldy" était accompagnée de 100 sachets d'oursons Haribo et d'un gros ours en peluche.

Alors que l'édition "Goldy" était un modèle à toit souple avec un toit ouvrant "Canvas Top" qui permettait de se prélasser au soleil les jours de chaleur, la version de série de la Mazda 121 existait également avec un toit fixe. La petite voiture a été lancée en 1991 et était connue sous le nom d'Autozam Revue sur son marché d'origine, le Japon.

Elle a reçu des critiques positives, est devenue un succès de vente et a été affublée de surnoms affectueux grâce à son design original, comme "Bubble Car" ou "Ei". Avec son design arrondi et son toit bombé, la Mazda 121 offrait une sensation d'espace unique et une atmosphère aérée à l'intérieur, qui était encore renforcée par le toit ouvrant en option.

Ainsi, l'ADAC écrivait en 1992 : "Aucune autre voiture ne déclenche actuellement autant d'hilarité. [...] Les dames, en particulier, lui sont très attachées". On louait la finition solide et le grand coffre (315 - 585 litres), de plus le moteur de 72 ch avait "la partie facile" avec la voiture de 860 kg, mais vibrait de manière inconfortable. Prix à l'époque : 19.350 DM (9 893 euros)

Mazda 121 « Goldy »

Avec ou sans le design de l'ourson, le toit pouvait s'ouvrir dans différentes configurations de l'avant vers l'arrière, de l'arrière vers l'avant et simultanément dans les deux sens. Comme les variantes de série, la "Goldy" était équipée d'un moteur à essence quatre cylindres de 1,4 litre qui développait 53 kW/72 ch, permettait une vitesse maximale de 155 km/h et accélérait la petite voiture de 0 à 100 km/h en 11,4 secondes.

La "Goldy" n'est peut-être pas la première voiture qui vient à l'esprit quand on pense aux modèles historiques de Mazda. Elle n'en reste pas moins un modèle important dans l'histoire de la marque. L'une d'entre elles se trouve aujourd'hui au musée automobile Mazda Classic Frey à Augsbourg, offert en 2022 par un couple de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en Allemagne, qui avait autrefois gagné la "Goldy" lors d'un concours Haribo.