Chez Peugeot, on a probablement connu de meilleures fêtes. Depuis dix jours, le constructeur français organise une importante campagne de rappel car de nombreux véhicules seraient touchés par problème lié au freinage, d’après Auto Plus.

Au total, 143 440 véhicules sont concernés (rien que sur le territoire français) tous produits entre le 3 avril 2017 et le 11 décembre 2021 et le souci touche la quasi totalité de la gamme (208, 2008, 308, 3008 et 5008) et en particulier les modèles hybrides. Cependant Peugeot a préféré "minimiser" le problème auprès de nos confrères :

"Il s’agit simplement d’une mise à jour logicielle afin d’améliorer le diagnostic du système d’assistance au freinage et d’éviter tout risque de réduction ou de perte d’assistance au freinage."

 

La marque au lion est déjà entré en contact avec les propriétaires des voitures concernées mais certains automobilistes pourraient de pas être informés de la procédure de rappel, en particulier si le véhicule a été revendu d’occasion après achat.

Galerie: Essai Peugeot 3008 HYbrid (2020)

Et les autres ?

Il semblerait que la courroie de distribution de ces différents véhicules s’use de manière prématurée. Sur certains modèles, cette pièce est immergée, et donc difficilement accessible, ce qui a pour effet d’accélérer l’usure et de détériorer le système d’assistance au freinage. Peugeot n’en ait d’ailleurs pas à sa première (grosse) gaffe puisque le constructeur avait déjà rappelés plusieurs véhicules hybrides, en novembre dernier, suite à des problèmes au niveau de la courroie de distribution (déjà) du tant-aimé moteur 1.2 PureTech

Galerie: Essai Peugeot 208 1.2 PureTech 100 ch

Mais cette campagne de rappels ne touche pas seulement Peugeot. Chez Jaguar, certains F-PACE hybrides rechargeables souffrent d'un problème de logiciel avec le module de commande du groupe moto-propulseur. Lorsque le système électrique du véhicule n’est plus capable de le propulser, la voiture ralentit de manière inattendue et il est impossible de la conduire, ce qui augmente considérablement le risque d'accident.

Galerie: Jaguar F-Pace (2024)

Et la liste n'en fini pas de s'allonger : plusieurs modèles de Citroën (C3, C4, DS3, DS4 et DS5) sont victimes d'airbags défaillant qui pourraient blesser les occupants des véhicules tandis que chez Toyota, son utilitaire Proace City Véhicule laisse échapper des émissions d’oxyde d’azote (NOx) supérieures aux limites réglementaires, la faute à un problème dans l’unité de commande électronique du moteur.

Galerie: Essai Citroën C3 (2020)

Pour en revenir à Peugeot, et comme l’a expliqué Auto Plus, toutes les réparations qui entrent dans le cadre de cette procédure de rappel sont prises en charge par la marque françaises et vous n’aurez donc rien à débourser si vous êtes concernés par ces soucis. Il ne manquerait plus que ça…