Toyota a transformé la nouvelle Prius en voiture de course. Suite à l'introduction d'une version sportive unique de la GRMN, en juin, le constructeur japonais a présenté un nouveau véhicule de course complet qui a participé à une course d'endurance de 10 heures en Thaïlande (la Idemitsu Super Endurance Souheast Asia Trophy), à la fin du mois de décembre 2023.

Cette Prius a tout d’une véritable machine de course : elle porte un séparateur avant plus grand, l’allure de la voiture a été revue et on trouve un grand aileron à l’arrière. Les pneus et les disques de frein ont été adaptés tandis que la hauteur de caisse semble être beaucoup plus basse que celle d'origine, ce qui est parfaitement logique pour obtenir de bonnes performances sur les circuits.

Galerie: Toyota Supra GRMN présentée par Motor1.com

Stop ou encore ?

Toyota ne fournit pas encore de détails sur le groupe motopropulseur de la voiture de course badgée "Prius" mais le moteur révisé fonctionne avec un carburant neutre en carbone et produit plus de puissance que la voiture de route, selon Car Watch Impress. La batterie aurait également une plus grande capacité pour le système hybride et des modifications ont été apportées au système de refroidissement.

La Prius de course a terminé 11e au classement général (sur 63 partants) et 6e de sa catégorie dans l'épreuve d'endurance thaïlandaise, à 21 tours du véhicule vainqueur. Malgré ce résultat encourageant, on se sait pas si Toyota a l'intention de remettre cette machine en compétition ou si cet événement faisait office de simple test.

Galerie: Toyota Prius Prime 2023

Rendez-vous à Tokyo

Cette Prius fera partie des nombreuses voitures de course Toyota exposées au Salon de l'auto de Tokyo qui se déroulera du 13 au 15 janvier 2024. Les machines de la marque du Championnat du monde des rallyes, du Championnat du monde d'endurance, du Super GT et d'autres séries seront également présentes.

Toyota a déjà utilisé la Prius dans la série japonaise Super GT pendant plusieurs années, mais ces voitures n'avaient que des liens limités avec la version homologuée pour la route. Les différentes variantes utilisaient des moteurs V8 de 3,4 litres et 5,4 litres, et disposaient de différents systèmes hybrides, dont un avec un supercondensateur.